Marcel Schlutt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marcel Schlutt
Naissance
Demmin
Profession
Carrière
Films notables

Marcel Schlutt est un présentateur de télévision allemand et un acteur de films pornographiques homosexuels.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Demmin, il passe la plus grande partie de sa jeunesse à Bielefeld après la réunification allemande. À l'âge de dix-huit ans, il est remarqué par un photographe et commence à poser comme mannequin.

De 2002 à 2004, il travaille comme présentateur des émissions Sexy Gay Places[1],[2] et Backstage - Das Magazin pour la chaîne de télévision Sky Deutschland.

En 2003, il se lance dans une carrière d'acteur pornographique, en Angleterre sous le pseudonyme de Ben Rodgers[3], et surtout pour le studio allemand Cazzo Film[4]. Il joue en particulier le rôle principal dans les deux versions d'un film de prison : la version pornographique sous le titre Eingelocht (2003), la version soft sous le titre Gefangen (2004). Il tourne aussi pour le studio américain Lucas Entertainement, et tient le rôle d'un zombie dans un film du réalisateur canadien Bruce LaBruce.

Depuis 2012, il est journaliste de mode pour le magazine en ligne allemand Kaltblut[5],[6]. Il vit à Berlin.

Filmographie choisie[modifier | modifier le code]

Pornographique[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Eingelocht de Jörg Andreas
  • 2005 : Sex Klinik de Jörg Andreas, avec Christophe Chemin
  • 2006 : Druck im Schlauch
  • 2007 : Deep de Jörg Andreas, avec Fred Faurtin
  • 2007 : Fickfracht ou Fuck Freight de Horst Braun
  • 2007 : Liquid Heat
  • 2007 : Cruising Budapest 2 de Michael Lucas
  • 2008 : Fick den Touri ou Fuck the Tourist

Non pornographique[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sexy Gay Places, Fernehserien.
  2. Sexy Gay Places, Wunschliste, Partner von Im Fernsehen.
  3. Ben Rodgers, page d'archive du site English Lads.
  4. Marcel Schlutt, Cazzo Film.
  5. Contributions de Marcel Schlutt, Kaltblut.
  6. Julien Sauvalle, « Man Crush Monday: Marcel Schlutt », Out.com, 30 novembre 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]