Marcel Martel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marcel Martel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
DrummondvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Marcel Martel (Né à Drummondville, Québec, le , mort à Drummondville, Québec, le (à 74 ans)) est un auteur-compositeur et interprète de chanson country western d'origine québécoise des années 1940 à 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Martel, issu d'un milieu modeste, amorce à l'âge de 12 ans sa carrière musicale en jouant du violon avec son père. Il est considéré comme l'un des pionniers de la musique country au Québec.

Il a été l'époux de Noëlla Therrien et a eu deux enfants, dont la chanteuse Renée Martel[1].

Parmi ses succès musicaux, on retrouve Un coin du ciel, Bonsoir mon amour, Valser dans tes bras et Mon cœur est comme un train qui vagabonde.

En 1945, on lui accorde 30 minutes par semaine à la station CHEF de Granby.

Dans les années 1950, il a animé, en compagnie de sa fille, une émission country sur les ondes de CHLT Sherbrooke.

En 1952, il débute une série de tournées en Nouvelle-Angleterre.

De santé fragile, il subit des opérations majeures au début et à la fin des années 1960. Il habitera Los Angeles, en Californie, pendant plus d'un an pour se refaire une santé[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Avis de décès de Marcel Martel », sur Touslesdeces.com,
  2. Marcel Martel, London SDS 5091

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dominic Chapados et Renée Martel, Ma vie je t'aime, Éditions Publistar, 2002.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Joyeux Noël et bonne et heureuse année, 1967, London SDS 5032
  • Marcel Martel, 1971, London SDS 5091
  • Marcel Martel, 1974, London SDS 5166