Marcel Manoël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la religion
Cet article est une ébauche concernant la religion.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marcel Manoël
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Autres informations
Distinction

Marcel Manoël est un pasteur de l'Église réformée de France, né en 1945 à Saint-Jean-du-Gard. Il a été président du Conseil National de l'Église Réformée de France jusqu'en 2010 et a été remplacé par Laurent Schlumberger. Il a été également membre du Comité central du Conseil œcuménique des Églises (1998-2006). De plus, il a été membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Manoël est né en 1945 à Saint-Jean-du-Gard. Après avoir étudié la théologie à Montpellier, Lausanne puis Genève. Il a été pasteur à Brazzaville et enseignant à l'école pastorale du Congo de 1968 à 1972. Après son retour en France, il fut pasteur proposant à Nancy de 1972 à 1973). Puis, il repartit en Afrique, plus précisément à Bangui dans la République centrafricaine où il fut pasteur de 1973 à 1977. Par la suite, il revint en France,à Clermont-Ferrand, où il fut pasteur entre 1977 et 1988[1].

Plus tard, il fut nommé Président du Conseil régional Centre-Alpes-Rhône de l'Église réformée de France entre 1988 et 1996. Puis il fut pasteur à Nîmes dans la paroisse de l'Oratoire, de 1996 à 2001. Par la suite, Marcel Manoël fut membre du Conseil National de l'Église réformée de France de 1986 à 1990 et coprésident du Comité mixte Catholique-Protestant en France de 1992 à 1998.

Depuis 2010, il est président de la Fondation diaconesses de Reuilly.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "L'agitation et le rire". Contribution critique au débat "Justice, Paix et Sauvegarde de la Création", en collaboration (Les Bergers et les Mages, 1989).
  • "Vivre avec Christ" (Les Bergers et les Mages 1999).
  • "A la découverte de Jean Calvin", en collaboration (Carême protestant, Olivétan 2009)