Marcel Lanfranchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marcel Lanfranchi
Image illustrative de l’article Marcel Lanfranchi
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance
Lieu Tunis (Protectorat français de Tunisie)
Décès (à 92 ans)
Lieu Cazères (France)
Période pro. 1948-1953
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours amateur
Saisons Club
0000-1948Drapeau : France US Cazères
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1948-1952Drapeau : France Toulouse FC 87 (36)
1952-1953Drapeau : France Perpignan FC 16 0(4)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1947-1948Drapeau : France France olympique
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1961-1963Drapeau : France US Tarascon
?-?Drapeau : France Bagnères-de-Luchon Sports
?-?Drapeau : France US Cazères
?-?Drapeau : France AS Porto-Vecchio
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Marcel Lanfranchi est un footballeur français, né le à Tunis et mort le 10 septembre 2013 à Cazères.

Il évolue au poste d'attaquant du milieu des années 1940 au début des années 1950 principalement au Toulouse FC.

Il est sélectionné en 1948 en équipe de France olympique pour les Jeux olympiques de Londres. Il devient par la suite entraîneur et dirige notamment l'US Tarascon et l'US Cazères.

Il est le frère de Jean Lanfranchi qui connaît une carrière similaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Lanfranchi nait à Tunis le de parents d'origine corse installés dans le Protectorat. Ailier droit, il joue après sa démobilisation en 1942 à Viviez et à Cransac[1]. Il rejoint en 1945 l'US Cazères en championnat de France amateur et dispute la finale du championnat de France amateur de football en 1946[2]. Il est ensuite retenu pour les Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres avec son frère[3].

Remarqué par le Toulouse Football Club avec son frère, ils y constituent, dans les années 1950, avec Henri Cammarata et le Yougoslave Vinko Golob, l'attaque reine du club. Il finit 7e buteur ex-æquo du championnat de France de football D1 1949-50.

Blessé au ménisque[1], il achève sa carrière au Perpignan FC puis comme entraîneur et joueur à l'US Tarascon, club de Tarascon-sur-Ariège[4], puis à Bagnères-de-Luchon Sports, à l'US Cazères et à l'AS Porto-Vecchio[1].

Il meurt à Cazères où il avait pris sa retraite[5]. Un hommage lui ait rendu avant la rencontre Toulouse FC-Olympique de Marseille, disputée le 21 septembre 2013[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous retrace la carrière professionnelle de Marcel Lanfranchi.

Statistiques de Marcel Lanfranchi [6]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Coupe Drago Total
Division M B M B M B M B
1948-1949 Drapeau de la France Toulouse FC Division 1 33 10 - - - - 33 10
1949-1950 Drapeau de la France Toulouse FC Division 1 31 16 - - - - 31 16
1950-1951 Drapeau de la France Toulouse FC Division 1 9 1 - - - - 9 1
1951-1952 Drapeau de la France Toulouse FC Division 2 14 9 - - - - 14 9
1952-1953 Drapeau de la France Perpignan FC Division 2 15 4 - - 1 0 16 4
Total sur la carrière 102 40 - - 1 0 103 40

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Quelques anciennes gloires de l'US CAZERES (PROS et INTERNATIONAUX) », sur lesainesdeluscazeres.fr (consulté le 12 septembre 2013)
  2. a et b « Marcel Lanfranchi : un joueur exceptionnel », sur lepetitjournal.net, (consulté le 27 septembre 2014)
  3. (en) « Olympic Football Tournament 1948 (National Squads) », sur linguasport.com (consulté le 27 septembre 2014)
  4. (en) « Marcel Lanfranchi complete profile on Playerhistory », sur soccerdatabase.eu (consulté le 12 septembre 2013)
  5. Gérard Jorge, « Marcel Lanfranchi, le prince des Capucins nous a quittés », sur ladepeche.fr, La Dépêche du Midi, (consulté le 25 septembre 2014)
  6. « Statistiques de Marcel Lanfranchi », sur footballdatabase.eu

Sources[modifier | modifier le code]