Marcel Deslauriers (joueur de dames)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Deslauriers et Marcel Deslauriers.
Marcel Deslauriers
Wereldkampioenschap dammen te Amsterdam, Deslauriers - Nationaal Archief - 911-6720.jpg
Marcel Deslauriers au Championnat du monde de dames de 1960.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
Nationalité
Activité

Marcel Deslauriers (né à Montréal le 22 juillet 1905, mort en décembre 1988) était un joueur de dames canadien. Il est devenu en 1956 le premier et seul Nord-américain, homme ou femme, à remporter le Championnat du monde de dames internationales. Un tournoi canadien a été baptisé en son honneur[1] et un livre a été écrit au sujet de ses stratégies[2]. Marcel Deslauriers a également pratiqué les dames canadiennes.

Le coup Deslauriers[modifier | modifier le code]

Deslauriers a donné son nom à une combinaison classique, le coup Deslauriers[3].

Coup Deslauriers

Chess zh10 26.png
Chess z10ver 26.png
a10 b10 c10 d10 e10 f10 g10 h10 i10 j10
a9 b9 c9 d9 e9 f9 g9 h9 i9 j9
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8 i8 j8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7 i7 j7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6 i6 j6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5 i5 j5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4 i4 j4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3 i3 j3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2 i2 j2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1 i1 j1
Chess z10ver 26.png
Chess zh10 26.png
Position initiale

Après 1.(37-31) (26x37)

Chess zh10 26.png
Chess z10ver 26.png
a10 b10 c10 d10 e10 f10 g10 h10 i10 j10
a9 b9 c9 d9 e9 f9 g9 h9 i9 j9
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8 i8 j8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7 i7 j7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6 i6 j6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5 i5 j5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4 i4 j4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3 i3 j3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2 i2 j2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1 i1 j1
Chess z10ver 26.png
Chess zh10 26.png

Après 2. (27x41) (23x21)

Chess zh10 26.png
Chess z10ver 26.png
a10 b10 c10 d10 e10 f10 g10 h10 i10 j10
a9 b9 c9 d9 e9 f9 g9 h9 i9 j9
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8 i8 j8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7 i7 j7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6 i6 j6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5 i5 j5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4 i4 j4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3 i3 j3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2 i2 j2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1 i1 j1
Chess z10ver 26.png
Chess zh10 26.png

Après 3.(34-29) (24x33) 4.(43-38) (33x47)
5.(41-37) (47x31)

Chess zh10 26.png
Chess z10ver 26.png
a10 b10 c10 d10 e10 f10 g10 h10 i10 j10
a9 b9 c9 d9 e9 f9 g9 h9 i9 j9
a8 b8 c8 d8 e8 f8 g8 h8 i8 j8
a7 b7 c7 d7 e7 f7 g7 h7 i7 j7
a6 b6 c6 d6 e6 f6 g6 h6 i6 j6
a5 b5 c5 d5 e5 f5 g5 h5 i5 j5
a4 b4 c4 d4 e4 f4 g4 h4 i4 j4
a3 b3 c3 d3 e3 f3 g3 h3 i3 j3
a2 b2 c2 d2 e2 f2 g2 h2 i2 j2
a1 b1 c1 d1 e1 f1 g1 h1 i1 j1
Chess z10ver 26.png
Chess zh10 26.png
Rafle finale

Livre sur Marcel Deslauriers[modifier | modifier le code]

  • L.J.A. Koops, Marcel Deslauriers : Partijen, fragmenten en analyses

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Canadian checkers federation » (version du 22 juin 2004 sur l'Internet Archive)
  2. « Nouveau livre au sujet de Marcel Deslauriers! », sur Association québécoises des joueurs de dames, (consulté le 17 juillet 2016)
  3. Luc Guinard, Fédération française du jeu de dames, « Chapitre 3 - Les combinaisons moyennes », sur ffjd.fr.