Marcel Communeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marcel Communeau
Marcel Communeau en 1911.jpg
Marcel Communeau à son bureau en 1911 (à Beauvais).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
BeauvaisVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Marcel Joseph CommuneauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Spécialité
Équipes
Distinction

Marcel Communeau est un joueur de rugby à XV français, né le à Beauvais, mort le dans la même ville, avant (3e ligne aile), de 1,81 m pour 86 kg. Il compte 21 sélections en équipe de France, de 1906 à 1913, dont 18 en tant que capitaine, possédant ainsi le premier ratio français (0,86) avec Philippe Struxiano, et ce devant Joseph Desclaux et René Crabos.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcel Communeau en 1910.

Il est le premier international à dépasser les dix sélections (avec alors Gaston Lane), puis les vingt sélections (devant Paul Mauriat à 19, de la section rugby à XV du FC Lyon, champion de France en 1910), et participe au premier match international officiel du 1er janvier 1906 contre la Nouvelle-Zélande à Paris, ainsi qu'au premier Tournoi des V Nations de 1910 (et également aux trois suivants) d'emblée en tant que capitaine. Il est également de la première équipe de France à gagner un match international, contre l'Écosse en 1911. Son souci constant est d'intégrer les avants à toutes les phases du jeu, et non de les cantonner à un simple rôle de pourvoyeurs de ballons. On lui doit le port du Coq gaulois sur le maillot.

Il ne joue pas en première division lorsqu'il est appelé en sélection nationale pour les Tournois de 1910 et suivants, son entraìneur de club jugeant « inutile de modifier la composition de l'équipe ». Auparavant, il est tout de même capitaine du Stade français.

Il obtient la Croix de guerre en 1918, et la Légion d'honneur en 1932 (puis en devient officier). Centralien (il est ingénieur des Arts et Manufactures, diplômé de l'actuelle École centrale Paris dont il sort major en 1902), il dirige la Manufacture française de tapis et couvertures de Beauvais (dont le stade communal porte son nom), une entreprise créée par son grand-père.

Le Beauvais XV Rugby Club organise régulièrement le Tournoi Marcel Communeau en sa mémoire, ouvert aux écoles de rugby de la région.

En 2015, il est admis au Temple de la renommée IRB[1],[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Vie au grand air, (portrait du capitaine de l'équipe de France, après France-Écosse de 1911).

Liens externes[modifier | modifier le code]