Marcel Barrière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barrière.
Marcel Barrière
Nom de naissance Marcel Marie André Barrière
Naissance
à Limoux (France)
Décès (à 93 ans)
à Paris (France)
Activité principale
Romancier, essayiste
Distinctions
Officier de la légion d'honneur
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres
Roman, essai

Marcel Barrière, né à Limoux le et décédé le dans le 15e arrondissement de Paris[1], est un romancier et essayiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Le Nouveau Don Juan, 1900, comprenant :
    • 1) L’Éducation d’un contemporain
    • 2) Le Roman de l’ambition
    • 3) Les Ruines de l’amour
  • La Dernière Épopée, comprenant :
    • 1) Le Monde Noir, Roman sur l’avenir des sociétés humaines, 1909
    • 2) La Nouvelle Europe, Anté-histoire de la dernière guerre, 1911
  • Saint-Ange d’A*, Histoire d’un amour élégiaque sous la Restauration (1824-1826), 1914
  • Le Sang d’Asmodée, démon de la luxure, Roman de mœurs de la première époque du tango, 1924
  • Les Nouvelles Liaisons dangereuses, Roman de mœurs modernes, 1925
  • La Vierge et le Taureau, 1926
  • Le Mauvais Eros, Chronique de mœurs du second Empire, 1926
  • Le Roman d'un royaliste, 1927

Essais[modifier | modifier le code]

  • L’Œuvre de H. de Balzac : étude littéraire et philosophique sur la « Comédie humaine », 1890
  • L’Art des passions, Essai sur le donjuanisme contemporain, 1904
  • La Plastique féminine, illustré par Gustave Brisgand, 1929
  • Le Carnaval de Limoux, 1930
  • Essai sur l’art du roman, 1931
  • Les Princes d’Orléans, 1933
  • Guillaume II et son temps, 1934
  • La Vie secrète de Madame Jules Baudley, 1948

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de l'Aude, Commune de Limoux, acte de naissance no 146, année 1860 (avec mention marginale de décès)

Liens externes[modifier | modifier le code]