Marc d'Aviano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marc d'Aviano
image illustrative de l’article Marc d'Aviano
statue de la façade de l'église des Capucins à Vienne
Bienheureux
Naissance 17 novembre 1631
Aviano
Décès 13 août 1699 
Vienne
Nom de naissance Charles Dominique Cristofori
Ordre religieux capucin
Béatification 27 avril 2003
par Jean-Paul II
Fête 13 août

Marc d'Aviano (Aviano, 17 novembre 1631 - Vienne, 13 août 1699) est un capucin italien, proche conseiller de l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire.

Jeunesse vénitienne[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille de la bourgeoisie de la République de Venise, Charles-Dominique est l'un des dix enfants de Marc-Pascal Cristofori et de Rosa Zanoni. Il reçoit sa formation initiale à Aviano puis au lycée jésuite de Göritz.

De rencontres en rencontres[modifier | modifier le code]

À 16 ans, Charles-Dominique désire s'embarquer pour rejoindre l'armée vénitienne, il arrive au port de Capodistria où il est hébergé dans le couvent des capucins dont le supérieur, un proche de sa famille, lui conseille de rentrer chez lui.

En 1648, il entre au couvent de Conegliano. Il y prononce ses vœux l'année suivante et prend le nom de "Frère Marc".

En 1655, il est ordonné prêtre à Chioggia à l'âge de 24 ans. Il vit alors dans un couvent.

En 1664, il reçoit l'autorisation de prêcher. Il parcourt alors la Vénétie.

En 1672, il est élu supérieur du couvent de Belluno puis en 1674 supérieur du couvent d'Oderzo.

Le 8 septembre 1676, il prêche à Padoue. Un événement va faire basculer sa vie. alors qu'il donne la bénédiction à une religieuse malade depuis 13 ans, sœur Vincenza Francesconi; celle-ci se trouve guérie. Marc d'Aviano est dès lors considéré comme un thaumaturge. Les déshérités de toutes sortes (malades, handicapés) et de toute classe sociale viennent à lui ou l'appellent à eux.

Sa réputation le mène à Innsbruck dans le Tyrol voisin où le gouverneur, le duc Charles V de Lorraine, souffre d'une santé précaire.

Guéri, le duc de Lorraine parle du capucin à son beau-frère, l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire. Le souverain qui, à 37 ans, est deux fois veuf, s'apprête à convoler pour la troisième fois, se désespère de n'avoir pas d'héritier mâle. Il demande son aide au prêtre italien. Un héritier naît l'année suivante à qui l'empereur donne le prénom inusité dans sa dynastie de Joseph en hommage au père du Christ.

Une amitié au service de la Chrétienté[modifier | modifier le code]

Le capucin et l'empereur se lient d'une amitié profonde.

En 1683, le religieux est chargé par le pape Innocent XI d'une mission délicate, reformer la Sainte Ligue dirigée contre l'empire Ottoman en Europe.

Par ses qualités de diplomate, le capucin réussit à rallier à la cause du souverain pontife, des monarchies catholiques : l'Empire des Habsbourg, la Bavière, les Républiques de Venise et de Gênes, la Toscane, l'Espagne, le Portugal et la Pologne.

Marc d'Aviano meurt le 13 août 1699 d'une tumeur.

Il est inhumé dans le couvent des Capucins à Vienne, sépulture aux membres de la Maison impériale. Son corps est placé dans la crypte impériale en 1803.

Autre[modifier | modifier le code]

  • Marc d'Aviano est béatifié le 27 avril 2003 par le pape Jean-Paul II. Il est Fêté le 13 août.
  • Plusieurs archiduc d'Autriche sont baptisee sous son patronage , le plus connus:
    • Archiduc Lorenz Otto Carl Amadeus Thadeus Maria Pius Andreas Marcus d'Aviano, d'Autriche.
    • Archiduc Amedeo Maria Joseph Carl Pierre Philippe Paola Marcus d'Aviano d'Autriche.
    • Archiduc Joachim Carl Maria Nikolaus Isabelle Marcus d'Aviano d'Autriche.
    • Archiduc Karl Ludwig Maria Franz Joseph Michael Gabriel Antonius Robert Stephan Pius Gregor Ignatius Markus d'Aviano d'Autriche.
    • Archiduc Imre Emanuel Simeon Jean Carl Marcus d'Aviano d'autriche.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir également[modifier | modifier le code]

Biographie en français et portrait de Marc d'Aviano sur le site du Vatican [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]