Marc Tremblay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Tremblay
Naissance
Hauterive
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Profession
compositeur de musique

Marc Tremblay, né le à Hauterive (Québec), est un compositeur de musique résidant à Matane, Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Tremblay a fait ses études en percussion au Conservatoire de Chicoutimi dans la classe d’André Morin puis, en écriture musicale et en musique électroacoustique au Conservatoire de Montréal dans les classes de Clermont Pépin, Jacques Faubert et Yves Daoust[1].

Bien que son travail est principalement axé sur la composition de musiques électroacoustiques pour bande, il s’intéresse aussi à l’intégration de ce médium à des contextes mixtes, multidisciplinaires et environnementaux. Il s’intéresse depuis peu à l’image et a travaillé avec le vidéaste Boris Firquet. Il se familiarise au montage et aux traitements d’images par ordinateur. À partir de l'année 2000, il réalise plusieurs courts métrages qui abordent différents thèmes comme l'incompréhension dans le couple ou encore le détournement des clichés cinématographiques dans le genre western. Il réalise une installation vidéo « Installation domestique » qui présente des sons et des images du quotidien diffusés aléatoirement sur grand écran et un ensemble de haut-parleurs. Il a aussi réalisé un film western fantastique «La Vallée glacée». Il travaille présentement à la composition d'une œuvre pour piano, quatuor à cordes et dispositifs électroniques.

Membre de l’ACREQ (Association pour la création et la recherche électroacoustiques du Québec) de 1991 à 1994, il a travaillé avec des improvisateurs comme Martin Tétreault et Michel Ratté. Il a reçu des bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et du Conseil des arts du Canada (CAC). Ses œuvres ont été diffusées en Europe, aux États-Unis, au Canada et ont été primées à quelques occasions. Il a été invité à maintes reprises à travailler dans des studios aussi bien à l’étranger qu’au pays (Bourges, Budapest, Québec…)[2]. Il a été président du centre d'artistes EspaceFde 2001 à 2009, organisme qui promeut la photographie, les arts médiatiques et les nouveaux médias. Il vit à Matane où il enseigne la conception sonore et le tournage vidéo au département Techniques d'intégration multimédia du Cégep de Matane.

Discographie[modifier | modifier le code]

Liste d'œuvres[modifier | modifier le code]

Musiques électroacoustiques

  • L'argent… toujours l'argent! (1989-90)
  • Conte sous la lune (1991)
  • «… Ceci est un message enregistré…» (1994)
  • Résidus (clip dadaïste) (1995)
  • Cowboy Fiction (1998)
  • Matane et ses sons (1998-99)
  • Vroum (1997)
  • Musique pour un appartement meublé (1999)

Autres musiques

  • Guitare graffiti"pour guitare électrique et bande (1994)
  • Chanson de manant pour chœur et piano (texte : André Lavoie) (2007)
  • Musiques des films "Poissons et Cabines de Johanne Fournier (2003 et 2007)
  • Lux aeterna pour chœur, quatuor à cordes et orgue (2008)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. electrocd.com, « Marc Trembay » (consulté le 21 juin 2009)
  2. CEC : Communauté Electroacoustique Canadienne, « Marc Tremblay » (consulté le 21 juin 2009)