Marc Thirouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marc Thirouin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
ValenceVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Marc Thirouin (1911-1972[1]) était un juriste et ufologue français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1911 à Chartres (Eure-et-Loir), il fait des études de droit et devient avocat à Paris[réf. souhaitée].

Parallèlement à sa longue carrière juridique, il fait partie de la Société d'études atlantéennes qui, autour de Paul Le Cour, se donnait pour objectif la recherche de l'Atlantide. Ce groupe éditait la revue Atlantis (fondée en 1927), à laquelle collaborait Thirouin (il figure déjà parmi les collaborateurs de ce périodique avant la Deuxième Guerre mondiale). En mai et , les soucoupes volantes comptent parmi les nombreux sujets abordés par cette revue[réf. nécessaire].

En 1951, il fonde la Commission Ouranos, l'un des premiers groupes de recherches ufologiques français autour notamment de Charles Garreau, Jimmy Guieu et Aimé Michel.

Il dirigeait également le bulletin bimestriel de cette organisation, Ouranos. Revue internationale, qui deviendra par la suite Ciel Insolite.

Marc Thirouin meurt le des suites d'une longue maladie[2]. Il avait consacré vingt-cinq ans à la recherche sur les ovnis qu'il croyait avoir une origine extraterrestre[2].

Quelques publications[modifier | modifier le code]

  • Préface à Jimmy Guieu, Les Soucoupes volantes viennent d'un autre monde, illustration de Brantonne, Paris, Éditions Fleuve noir, 1954.
  • Avant-propos à Jimmy Guieu, Black-out sur les soucoupes volantes, « Lettre-préface » de Jean Cocteau, Paris, Éditions Fleuve noir, « Documents », 1956.
  • Préface à Charles Garreau, Alerte dans le ciel ! Documents officiels sur les objets volants non identifiés, Paris, Éditions du Grand damier, 1956.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « matchID - Moteur de recherche des décès », sur deces.matchid.io (consulté le )
  2. a et b Voir Jimmy Guieu, « Postface à la deuxième édition », de Black-out sur les soucoupes volantes, Paris, Omnium Littéraire, 1972, p. 283.

Liens externes[modifier | modifier le code]