Marc Perrin de Brichambaut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Perrin de Brichambaut
Image illustrative de l'article Marc Perrin de Brichambaut
Fonctions
Juge de la Cour pénale internationale
En fonction depuis le
Secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe
Prédécesseur Ján Kubiš
Successeur Lamberto Zannier
Biographie
Nom de naissance Marc Pierre Perrin de Brichambaut
Date de naissance (68 ans)
Lieu de naissance Rabat (Maroc)
Nationalité Française
Diplômé de École nationale d'administration (ENA)
Profession Fonctionnaire, diplomate

Marc Perrin de Brichambaut

Marc Perrin de Brichambaut, né le à Rabat au Maroc, est un haut fonctionnaire et un diplomate français. Ancien membre du Conseil d'État, il est secrétaire général de l'Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE) de juin 2005 à juin 2011 et juge à la Cour pénale internationale depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Marc Perrin de Brichambaut étudie à l’École nationale d'administration à Paris, puis entre dans la haute fonction publique en commençant sa carrière au Conseil d’État, d’abord comme maître des requêtes puis comme conseiller d’État.

En 1978, il est envoyé en poste à New York en qualité d’assistant spécial du sous-secrétaire général des Nations unies pour les affaires économiques et sociales internationales.

Il retourne à Paris en 1981, où il devient conseiller du ministre des Affaires étrangères Claude Cheysson.

En 1983 et 1984, il est chef de cabinet de Roland Dumas, ministre des Affaires européennes puis des Affaires étrangères.

En 1986, il retourne aux États-Unis comme conseiller culturel de l’ambassade de France, avant de revenir à Paris en 1988 en tant que conseiller auprès du ministre de la Défense Jean-Pierre Chevènement.

De 1991 à 1994, il représente la France en tant que chef de la délégation à la Conférence pour la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) à Vienne, qui devient l’OSCE en 1994.

De 1994 à 1998, il est à la tête de la direction des affaires juridiques du ministère des Affaires étrangères, puis directeur de la délégation aux Affaires stratégiques du ministère de la défense jusqu'en 2005.

De juin 2005 à juin 2011, il est secrétaire général de l'OSCE.

A l’occasion de la 13e session de l’Assemblée des États parties qui se tient à New York entre le 8 et le 17 décembre 2014, Marc Perrin de Brichambaut, candidat de la France, est élu au sixième tour, avec 87 voix sur 117 suffrages exprimés, juge à la Cour pénale internationale pour un mandat de neuf ans. Il est le troisième juge français de cette juridiction, après Claude Jorda, de 2003 à 2007, et Bruno Cotte, qui a exercé ses fonctions de juin 2008 à mai 2014[1]. Il prend ses fonctions à plein temps à la Cour le 11 mars 2015[2].

Décorations[modifier | modifier le code]

Il est officier de la Légion d'honneur, par décret du et commandeur de l'ordre du Lion de Finlande, le .

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]