Marc Oraison

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Oraison
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion

Marc Oraison est un médecin, psychanalyste et prêtre catholique français né à Ambarès (Gironde) le et mort à Paris[1] le .

Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur la morale, notamment sexuelle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien interne des hôpitaux de Bordeaux, Marc Oraison s'inscrit à l'Institut catholique de Paris où il obtient en 1951 un doctorat en théologie. Après son ordination, il écrit une vingtaine de livres sur la psychologie et l'éthique individuelle.

Sur la morale sexuelle, il se démarque sur certains points de la position officielle de l'Église et n'exclut pas la contraception, l'encyclique de Paul VI, Humanae Vitae, n'engageant pas, selon lui, le dogme de l'infaillibilité pontificale. Il publie également des recueils d'entretiens avec différents interlocuteurs tels que Georges Hahn, Jacques de Bourbon Busset, Marc de Smedt ou Jean-Claude Barreau.

Dans un entretien publié dans Le Nouvel Observateur du , il déclarait : « L'homosexualité […] résulte d'une l'anomalie de l'évolution affective », et « certains homosexuels sont de structure paranoïaque. »[2]

Il apparaît dans le film de Dominique Delouche L'Homme de désir (1971) dans son propre rôle.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Une morale pour notre temps, Fayard, 1964.
  • Savoir aimer, Fayard, 1964.
  • Le Célibat : aspects négatifs, réalités positives, Le Centurion, 1966, 191 p.
  • Le Mystère humain de la sexualité, Éditions du Seuil, 1966.
  • Psychologie et sens du péché, Desclée de Brouwer, 1968.
  • La Mort et puis après ?, Fayard, 1968.
  • Tête dure, Éditions du Seuil, 1969.
  • Les conflits de l'existence[3] : s'affronter et s'entendre, Éditions Le Centurion, 1970, 128 p.
  • Le temps des alibis, Éditions du Seuil, 1973, 134 p.
  • La Question homosexuelle, Éditions du Seuil, 1975.
  • La Prostitution… et alors ?, Éditions du Seuil, 1979, 149 p.
  • Ce qu'un homme a cru voir, Éditions Robert Laffont, 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Nouvelliste valaisan, 26 juin 1979, p. 28
  2. Extrait en ligne.
  3. Oraison, Marc (1914-1979). Auteur du texte et Oraison, Marc (1914-1979), « BnF Catalogue général », sur catalogue.bnf.fr, (consulté le 1er décembre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]