Marc Michon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Michon
Naissance
Bélâbre, Drapeau de la France France
Décès (à 89 ans)
Vatan, Drapeau de la France France
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Marc Michon, né à Bélâbre dans l'Indre le , et mort à Vatan dans l'Indre le 27 septembre 1982, est un militaire français et un écrivain pour la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Militaire de carrière, le colonel Marc Michon a également écrit une dizaine de romans pour la jeunesse, ainsi que des livres sur les oiseaux. Il est le fils de Eugène Michon, instituteur et maire de Niherne, et le grand-père de l'écrivain français Nicolas Bouchard.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mémoires d'un corbeau freux (sous le pseudonyme de JD Saint Hilaire) La Pierre du Loup à Guéret (1947).
  • Les contes du petit rouge-gorge (sous le pseudonyme de JD Saint Hilaire) Roitelet (1948).
  • Oiseaux de nos campagnes (sous le pseudonyme de JD Saint Hilaire) La Pierre du Loup à Guéret (1948).
  • Jean de Brosse, maréchal de Boussac, Mém. Soc. Creuse, (série d'articles : tome XXXI, 1950-51, tome XXXII, 1954-56) imprimerie Lecante (1955).
  • Crinière au vent, Signe De Piste 98 (1957) L'histoire exceptionnelle d'un cheval de course. Ce roman a été traduit en allemand sous le titre de Der Stern des großen Rennens.
  • Le poudrier d'or, Signe De Piste 34 (1962) Les exploits de la patrouille des Vanneaux.
  • Le Celte au torque d'ambre, Magnard (1951, réed. 1973) : très beau roman racontant les exploits d'un jeune gaulois pendant la Guerre des Gaules.
  • L'anneau d'or de Messire Bertrand, Magnard (1957)
  • Le Chevalier de l'Arquebuse, Magnard (1962)
  • Tête d'étoupe, Magnard (1963) : Le siège d'Orléans vu par un jeune clerc en rupture d'université, dont le principal mérité est de s'être amusé avec une bombarde… et d'avoir ce faisant décapité un capitaine anglais.
  • Oiseaux du Berry, Guéret, imprimerie Lecante (1967)
  • L'Héroïque Mademoiselle de Bois-Joli, Magnard (1968)
  • Petite histoire de Vatan (1971)
  • Sansonnet, Sansonnette, Magnard (1975)
  • Mes guerres et mes prisons, Guéret, imprimerie Lecante (1980)

Liens externes[modifier | modifier le code]