Marc Michon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Michon
Naissance
Bélâbre, Drapeau de la France France
Décès (à 89 ans)
Vatan, Drapeau de la France France
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Marc Michon, né à Bélâbre dans l'Indre le , et mort à Vatan dans l'Indre le 27 septembre 1982, est un militaire français et un écrivain pour la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Militaire de carrière, le colonel Marc Michon a également écrit une dizaine de romans pour la jeunesse, ainsi que des livres sur les oiseaux. Il est le fils d'Eugène Michon, instituteur et maire de Niherne, et le grand-père de l'écrivain français Nicolas Bouchard.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mémoires d'un corbeau freux (sous le pseudonyme de JD Saint Hilaire) La Pierre du Loup à Guéret (1947).
  • Les contes du petit rouge-gorge (sous le pseudonyme de JD Saint Hilaire) Roitelet (1948).
  • Oiseaux de nos campagnes (sous le pseudonyme de JD Saint Hilaire) La Pierre du Loup à Guéret (1948).
  • Jean de Brosse, maréchal de Boussac, Mém. Soc. Creuse, (série d'articles : tome XXXI, 1950-51, tome XXXII, 1954-56) imprimerie Lecante (1955).
  • Crinière au vent, Signe De Piste 98 (1957) L'histoire exceptionnelle d'un cheval de course. Ce roman a été traduit en allemand sous le titre de Der Stern des großen Rennens.
  • Le poudrier d'or, Signe De Piste 34 (1962) Les exploits de la patrouille des Vanneaux.
  • Le Celte au torque d'ambre, Magnard (1951, réed. 1973) : très beau roman racontant les exploits d'un jeune gaulois pendant la Guerre des Gaules.
  • L'anneau d'or de Messire Bertrand, Magnard (1957)
  • Le Chevalier de l'Arquebuse, Magnard (1962)
  • Tête d'étoupe, Magnard (1963) : Le siège d'Orléans vu par un jeune clerc en rupture d'université, dont le principal mérite est de s'être amusé avec une bombarde… et d'avoir ce faisant décapité un capitaine anglais.
  • Oiseaux du Berry, Guéret, imprimerie Lecante (1967)
  • L'Héroïque Mademoiselle de Bois-Joli, Magnard (1968)
  • Petite histoire de Vatan (1971)
  • Sansonnet, Sansonnette, Magnard (1975)
  • Mes guerres et mes prisons, Guéret, imprimerie Lecante (1980)

Liens externes[modifier | modifier le code]