Marc Le Bot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marc Le Bot, né le et mort le est un écrivain français, professeur titulaire de la chaire d'histoire de l'art moderne et contemporain à la Sorbonne, créateur et directeur du Centre de recherches en art contemporain[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Francis Picabia et la crise des valeurs figuratives, Klincksieck, 1968.
  • Peinture et Machinisme, Klincksiek, 1973.
  • Valerio Adami, essai sur le formalisme critique, Galilée, 1975.
  • Figures de l'art contemporain, éd. U.G.E., 1976.
  • L'Œil du peintre, Gallimard, 1982.
  • Théâtres d'ombres à l'intérieur, éd. André Dimanche, 1984.
  • Images du corps, éd. Présence contemporaine, 1986.
  • Autres fragments de la langue, éd. Brandes, 1987.
  • Le Réel inviolé, Fata Morgana, 1988.
  • Parfois nuit et jour, Fata Morgana, 1988.
  • Une blessure au pied d'Œdipe, Plon, 1989.
  • Les Noms propres des dieux, Fata Morgana, 1989.
  • La Lumière d'un jour inverse, éd. Colodion, 1990.
  • D'une voix blanche, Fata Morgana, 1990.
  • La Main de dieu, la main du diable, Fata Morgana, 1991.
  • Rembrandt, Flammarion, 1991.
  • Rembrandt et l'Orient, Flammarion, 1991.
  • Michel-Ange, Flammarion, 1992.
  • Les Yeux de mon père, P.O.L, 1992.
  • Paul Klee, éd. Adrien Maeght, 1992.
  • Hadad, éd. Le Cercle de l'art, 1992.
  • Le Nu nocturne, éd. Colodion, 1992.
  • La Partie du soprano solo dans le chœur, P.O.L, 1994.
  • Paul Gauguin, Noa Noa de Tahiti, éd. Assouline, 1995.
  • Quel ange n'est terrible ?, P.O.L, 1995.
  • Théâtres et théorèmes, Fata Morgana, 1996.
  • La Vie des animaux illustres, Fata Morgana, 1997.
  • Les Météores, Fata Morgana, 1999.
  • Le Monde est un ordre, Fata Morgana, 2000.
  • La Folie du calife, P.O.L, 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Notice d'autorité personne : Maurice Le Bot, BnF, consulté le 21 février 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]