Marc Le Bot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Le Bot
Defaut 2.svg
Naissance
Décès
Nationalité

Marc Le Bot, né le et mort le est un écrivain français, professeur titulaire de la chaire d'histoire de l'art moderne et contemporain à la Sorbonne, créateur et directeur du Centre de recherches en art contemporain[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Francis Picabia et la crise des valeurs figuratives, Klincksieck, 1968.
  • Peinture et Machinisme, Klincksiek, 1973.
  • Valerio Adami, essai sur le formalisme critique, Galilée, 1975.
  • Figures de l'art contemporain, éd. U.G.E., 1976.
  • L'Œil du peintre, Gallimard, 1982.
  • Théâtres d'ombres à l'intérieur, éd. André Dimanche, 1984.
  • Images du corps, éd. Présence contemporaine, 1986.
  • Autres fragments de la langue, éd. Brandes, 1987.
  • Le Réel inviolé, Fata Morgana, 1988.
  • Parfois nuit et jour, Fata Morgana, 1988.
  • Une blessure au pied d'Œdipe, Plon, 1989.
  • Les Noms propres des dieux, Fata Morgana, 1989.
  • La Lumière d'un jour inverse, éd. Colodion, 1990.
  • D'une voix blanche, Fata Morgana, 1990.
  • La Main de dieu, la main du diable, Fata Morgana, 1991.
  • Rembrandt, Flammarion, 1991.
  • Rembrandt et l'Orient, Flammarion, 1991.
  • Michel-Ange, Flammarion, 1992.
  • Les Yeux de mon père, P.O.L, 1992.
  • Paul Klee, éd. Adrien Maeght, 1992.
  • Hadad, éd. Le Cercle de l'art, 1992.
  • Le Nu nocturne, éd. Colodion, 1992.
  • La Partie du soprano solo dans le chœur, P.O.L, 1994.
  • Paul Gauguin, Noa Noa de Tahiti, éd. Assouline, 1995.
  • Quel ange n'est terrible ?, P.O.L, 1995.
  • Théâtres et théorèmes, Fata Morgana, 1996.
  • La Vie des animaux illustres, Fata Morgana, 1997.
  • Les Météores, Fata Morgana, 1999.
  • Le Monde est un ordre, Fata Morgana, 2000.
  • La Folie du calife, P.O.L, 2001.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Notice d'autorité personne : Maurice Le Bot, BnF, consulté le 21 février 2011.

Lien externe[modifier | modifier le code]