Marc Jimenez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jimenez.
image illustrant un philosophe image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un philosophe français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Marc Jimenez est un philosophe et germaniste français.

Il est professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne où, après avoir coanimé au milieu les années 1990 le séminaire d'Olivier Revault d'Allonnes, il enseigne l’esthétique à l’UFR d’arts plastiques et sciences de l’art. Il y est aussi responsable de la formation doctorale et dirige le Centre de Recherche en Esthétique. Depuis 1999, il assure le séminaire Interface à la Sorbonne avec Richard Conte[1].

Membre de la société française d’esthétique et du comité de la rédaction de la Revue d’Esthétique, il est également directeur de la « Collection d’Esthétique » aux éditions Klincksieck[2]. Il participe à de nombreux colloques en France et à l’étranger et collabore régulièrement à des revues d’art. Son activité de traducteur et d'exégète de la philosophie allemande contemporaine représente une part importante de sa production[3].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Adorno et la modernité, Paris, Klincksieck, 1984
  • La critique: Crise de l'art ou consensus culturel ?, Paris, Klincksieck, 1995
  • Qu'est-ce que l'esthétique ?, Paris, Gallimard, « Folio Essais inédit », 1997.
  • La querelle de l'art contemporain, Paris, Gallimard, « Folio Essais inédit », 2005, 402 p. 
  • Theodor Adorno, Théorie esthétique, Paris, Klincksieck, 2004.
  • L'art dans tous ses extrêmes, Paris, Klincksieck, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site du CERAP
  2. Revue d'esthétique, Numéros 19-20, Presses universitaires de France, 1991, p. 239.
  3. L'Atelier d'esthétique, Esthétique et philosophie de l'art : repères historiques et thématiques, De Boeck Université, 2002, p. 172.