Marc Endeweld

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marc Endeweld, né le à Amiens, est un journaliste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Institut d'études politiques de Toulouse (promotion 2004)[1],[2] et de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), il est l'auteur de plusieurs ouvrages d'enquête.

Collaborateur au Monde diplomatique depuis 2005[3], il a contribué à de nombreux journaux français pour lesquels il a écrit sur la politique, les médias, l'urbanisme, le social, l'écologie, les minorités, notamment Politis[4], Regards[5], Les Inrockuptibles[6], Causette[7], Technikart, Alternatives Economiques[8], mais aussi au quotidien suisse Le Courrier[9].

De 2007 à 2014, il collabore au magazine gay Têtu[10], pour lequel il couvre l'actualité politique et sociale. Il y réalise de nombreuses interviews de responsables politiques, notamment François Hollande et Nicolas Sarkozy, lors de la présidentielle de 2012[11], mais également des enquêtes sur des sujets de société[12].

Durant cette période, il produit aussi des enquêtes économiques et des interviews pour le magazine Capital, et La Tribune, et participe à la revue spécialisée sur la vie politique Charles[13].

En 2010, il publie France Télévisions Off the Record (2010), une enquête « très détaillée » selon L'Obs sur le groupe audiovisuel public, où il révèle par exemple les marges réalisées par les principaux producteurs en contrat avec France Télé, comme Thierry Ardisson ou Patrick Sebastien[10],[14]. D'après L'Obs, pour réaliser cet ouvrage, il a réalisé « 230 entretiens qui lui permettent de retracer avec force détails vingt années de lutte d’influence autour de la télé publique, mais aussi de gabegie ou de favoritisme »[10].

Entre 2011 et 2014, il devient reporter à l'hebdomadaire Témoignage Chrétien[15], puis travaille de 2014 à 2018 comme grand reporter[16] et rédacteur en chef adjoint à Marianne, au service Investigation[17]. En 2017, il couvre pour le magazine la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron et celle de Jean-Luc Mélenchon. Il annonce son départ sur twitter en septembre 2018 suite au rachat du titre par Daniel Kretinsky et à l'arrivée de Natacha Polony à la tête de la rédaction[18].

Doctorant en sociologie à l'EHESS depuis 2005[19], il a par ailleurs travaillé sous la direction de Patrick Champagne au Centre de sociologie européenne fondé par Pierre Bourdieu[20]. Comme sociologue, il a travaillé sur la presse d'opinion, le médiatisation du mouvement des intermittents du spectacle, et les transformations du journalisme culturel[19].

Enquêtes[modifier | modifier le code]

Marc Endeweld est l'auteur d'enquêtes sur France Télévisions[21],[22],[23],[24],[25], Roissy-CDG et ADP[26], Areva[27],[28], l'Agence France-Presse (AFP)[29], Michèle Alliot-Marie[30], Henri Proglio et Thales[31], Bernard Squarcini[32],[33], la DGSI[34], Alexandre Djouhri[35], Airbus[36], ou encore l'affaire Bygmalion[37].

En décembre 2014, il révèle la tentative de nomination d'Henri Proglio à la tête de Thales[38].

Affaire Bygmalion et campagne 2012 de Nicolas Sarkozy[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du dossier Bygmalion, Marc Endeweld multiplie les articles entre juin 2014 et septembre 2016 dans Marianne démontrant comment l'affaire dévoilée dans un premier temps par Le Point concerne en réalité le financement illégal de la campagne de Nicolas Sarkozy[39],[40],[41],[42],[43],[44]. En avril 2015, il révèle ainsi que l'Elysée était parfaitement informé des détails logistiques et financiers de la campagne de Nicolas Sarkozy[45]. Dans cette même enquête, il est dévoilé pour la première fois que le plafond des dépenses de campagne du candidat président a largement dépassé les limites autorisées par loi : "Une campagne à 60 millions d'euros ?"[46]. En mai 2015, il révèle les mails de l'entrepreneur Jean-Baptiste Descroix-Vernier qui proposait ses services comme prestataire sur la campagne de Nicolas Sarkozy[47].

En novembre 2016, il annonce que le juge Serge Tournaire a recueilli un témoignage sous X décisif dans le cadre d'un éventuel financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007[48].

Areva et le dossier « Uraniumgate »[modifier | modifier le code]

En juillet 2015, il devoile dans Marianne un montage financier suspect entre Areva UG, filiale du groupe, et plusieurs intermédiaires en Russie, au Liban, et au Niger[49]. Le Parquet national financier, saisi du dossier, avait alors enclenché une enquête préliminaire[50]. A la suite de nouvelles révélations au Niger, ce dossier a été surnommé « l’uraniumgate »[51].

Marc Endeweld s'intéresse également au marché de l'armement, aux intermédiaires, aux relations entre la France et l'Arabie Saoudite. En mars 2016, il publie dans Marianne une longue enquête sur la diplomatie Hollande avec le royaume des Saoud[52]. À cette occasion, il dévoile plusieurs télégrammes diplomatiques[53],[54].

Affaire Airbus[modifier | modifier le code]

En août 2017, puis en décembre 2017, il annonce dans le cadre de deux grands dossiers publiés dans Marianne que le groupe européen Airbus est sous la menace d'enquêtes judiciaires américaines[36],[55].

Enquêtes sur Emmanuel Macron[modifier | modifier le code]

Après avoir consacré une première enquête à Emmanuel Macron en octobre 2014[56], il publie en novembre 2015 un ouvrage retraçant son parcours, L'Ambigu monsieur Macron (puis réédition en janvier 2018)[57],[58],[59], dans lequel il évoque une éventuelle candidature du ministre à la prochaine présidentielle de 2017[60]. Le 13 novembre 2015, Marianne, dont il est l'un des collaborateurs, y consacre sa une : « Moi président. Emmanuel Macron, le livre enquête qui révèle les secrets d'une ambition »[61].

Dans Le Grand Manipulateur, publié en 2019, il met en évidence les réseaux activés par Emmanuel Macron en vue de son élection, ainsi que ceux auxquels il a recours[62],[63],[64],[65]. Selon plusieurs journaux, la « thèse développée » par Marc Endeweld est que derrière le « nouveau monde » d'Emmanuel Macron, qui se présentait comme le candidat « contre le système » de la vieille politique[66] promettant une rupture avec « l'ancien monde »[67], se cachent de vieux réseaux qu'il a utilisés pour son ascension, comme ceux de Arnaud Montebourg, Dominique de Villepin, Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac, Valéry Giscard d'Estaing, ainsi que les « réseaux classiques de la franc-maçonnerie, du monde économique, de ceux du Sénat mais aussi des médias et du pouvoir gay »[68],[69]. D'après L'Obs, la thèse du livre se résume ainsi : « Emmanuel Macron séduit beaucoup, utilise énormément puis jette sans scrupule. »[70]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annuaire des diplômés : Édition du cinquantenaire 2007-2009, Association des diplômés de l'Institut d'études politiques de Toulouse, 3e trimestre 2009, 488 p., p. 117
  2. « Marc Endeweld (promo 2004), un journaliste qui fait le choix de l'enquête », sur Association des diplômés de Sciences Po Toulouse, (consulté le 18 avril 2019)
  3. Marc Endeweld, « Plongée à l’intérieur des journaux télévisés », sur Le Monde diplomatique, (consulté le 18 avril 2019)
  4. « Le déficit démocratique », sur Politis.fr, 20080228 08:00 (consulté le 18 avril 2019)
  5. Marc Endeweld, « Où sont passés les intellos critiques ? », sur regards.fr (consulté le 18 avril 2019)
  6. « Marc Endeweld : ses articles », sur Les Inrocks (consulté le 18 avril 2019)
  7. Causette et courrier@causette.fr, « Stéphane Lavignotte », sur www.causette.fr (consulté le 18 avril 2019)
  8. « Marc Endeweld », sur Alternatives Economiques (consulté le 18 avril 2019)
  9. « Marc Endeweld », sur Le Courrier (consulté le 18 avril 2019)
  10. a b et c « Enquête « off » : comment l'Etat gère (mal) France Télévisions », sur L'Obs,
  11. Revue du Web, « Nicolas Sarkozy pour TÊTU: «Le mariage est une affaire compliquée…» », sur Association STOP HOMOPHOBIE | Information - Prévention - Aide aux victimes, (consulté le 18 avril 2019)
  12. Marc Endeweld Peggy Pierrot, « Errances Homos », Têtu,‎ (lire en ligne)
  13. « Marc Endeweld » (consulté le 18 avril 2019)
  14. « France Télévisions off the record : histoires secrètes d'une télé publique sous influences, de Marc Endeweld », sur France Culture (consulté le 23 janvier 2016).
  15. « Biographie et actualités de Marc Endeweld », France Inter (consulté le 16 août 2019)
  16. « Marc Endeweld : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 16 août 2019)
  17. « Marc Endeweld », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  18. Marc Endeweld, « Je quitte le magazine Marianne suite au rachat du titre. », sur @marcendeweld, (consulté le 18 avril 2019)
  19. a et b « Toutes les thèses », sur theses.fr (consulté le 18 avril 2019).
  20. « Publications de Marc Endeweld », sur cairn.info (consulté le 23 janvier 2016).
  21. Daniel Psenny, « "France Télévisions (off the record)", de Marc Endeweld : service public contre chaînes privées », sur Le Monde, .
  22. Augustin Scalbert, « Enquête « off » : comment l'État gère (mal) France Télévisions », sur Rue89, .
  23. Marie Bénilde, « France Télévisions (off the record). Histoires secrètes d’une télé publique sous influences », sur Le Monde diplomatique, .
  24. Virginie Roussel, « France Télévisions ou le mépris du public », sur La Libre Belgique, .
  25. Ian Brossat, « Une télévision publique sous influence », sur L'Humanité, .
  26. Marc Endeweld, « Enquête à Roissy - Charles-de-Gaulle », sur Le Monde diplomatique, (consulté le 18 avril 2019)
  27. Marc Endeweld, « Enquête préliminaire à Areva », sur Marianne, .
  28. Marc Endeweld, « Areva : 18 millions de perdus… pas pour tout le monde ! », sur Marianne, .
  29. Marc Endeweld, « L’Agence France-Presse survivra-t-elle au déclin des journaux ? », sur Le Monde diplomatique, .
  30. « MAM rattrapée par la Tunisie », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  31. « Proglio à la tête de Thales : pourquoi ça bloque », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  32. « Bernard Squarcini, l'ange noir de la Sarkozie », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  33. « Cercle Wagram et campagne de Sarkozy : des perquisitions menées chez Bernard Squarcini », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  34. « Les nouveaux barbouzes », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  35. « Alexandre Djouhri, l'homme au coeur des secrets de la République », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  36. a et b « Airbus risque de tomber aux mains des Américains », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  37. Marc Endeweld, « Bygmalion, la Sarkozie passe à table : le PV de la confrontation », sur Marianne, .
  38. « Henri Proglio à la tête de Thales : les eaux troubles d'une nomination », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  39. « BYGMALION : QUI A PROFITÉ DES MILLIONS ? », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  40. « Bygmalion : l’étau se resserre sur l’entourage de Sarkozy », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  41. « Bygmalion : la trésorière de l’UMP charge le clan Sarkozy », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  42. « Bygmalion, la Sarkozie passe à table: le PV de la confrontation », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  43. « EXCLUSIF - Les vrais chiffres de Bygmalion en 2012, qui mettent à mal la défense de Sarkozy », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  44. « Bygmalion : nos révélations sur l'accablant réquisitoire du parquet contre le système Sarkozy », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  45. « Affaire Bygmalion : Sarkozy en ligne de mire », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  46. Marie-Anne Kraft, « Sarkozy en 2012 : une campagne à 60 millions d'euros ? », sur Club de Mediapart (consulté le 18 avril 2019)
  47. « Campagne 2012 : le nouveau document qui mouille Sarkozy ! », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  48. « Soupçons de financement libyen de Sarkozy en 2007: les révélations d'un témoignage sous X », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  49. « Areva : 18 millions de perdus... pas pour tout le monde ! », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  50. « Enquête préliminaire sur les 18 millions d’euros perdus par Areva », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  51. « L’autre affaire Areva rebondit au Niger, devenant "l’uraniumgate" », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  52. « Comment la France se vend à l'Arabie Saoudite : le déshonneur », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  53. « Révélations sur les liaisons dangereuses de la France avec l'Arabie saoudite », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  54. « Quand l'ambassadeur Besancenot vendait l'Arabie saoudite à la France », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  55. « Enquête : Airbus au bord du crash », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  56. « Emmanuel Macron : enquête sur le chouchou des élites », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  57. Christophe David, « Emmanuel Macron, l'inflexible, le teigneux ! », sur Capital, .
  58. Anne-Charlotte Dusseaulx, « Macron : "Je n'ai pas de tactique pour les coups d'après" », sur Le Journal du dimanche, .
  59. « Macron, ce jeune chevènementiste », sur Marianne, .
  60. « Macron, moi président », sur Marianne, (consulté le 18 avril 2019)
  61. Marianne, « En couverture cette semaine : Emmanuel Macron, moi président http://www.marianne.net/cette-semaine-marianne-macron-moi-president-100237899.html …pic.twitter.com/oYdGkmg9Fr », sur @mariannelemag, (consulté le 18 avril 2019)
  62. « Marc Endeweld : "Emmanuel Macron aime séduire par de belles paroles" », sur Franceinfo, (consulté le 16 août 2019)
  63. « Ces réseaux sarkozystes qui ont aidé à faire élire Emmanuel Macron », sur Atlantico.fr (consulté le 30 avril 2019)
  64. Adlène Meddi, « Les réseaux africains d'Emmanuel Macron », sur Le Point, (consulté le 30 avril 2019)
  65. « "Mépris" et amitiés secrètes : lumière sur le "grand manipulateur" Macron », sur Marianne, (consulté le 16 août 2019)
  66. Mathieu Dejean, « Cinq informations troublantes sur les réseaux secrets de Macron », sur Les Inrocks, (consulté le 16 août 2019)
  67. Philippe Descamps, « Le grand manipulateur. Les réseaux secrets de Macron », sur Le Monde diplomatique, (consulté le 16 août 2019)
  68. Paris Match, « Les réseaux secrets de Macron », sur Paris Match, (consulté le 16 août 2019)
  69. « Marc Endeweld : "Emmanuel Macron séduit, utilise et jette" », sur Sud Radio, (consulté le 16 août 2019)
  70. Caroline Michel-Aguirre, « « Le Grand Manipulateur » : révélations sur les réseaux secrets qui ont aidé Macron à accéder au pouvoir », sur L'Obs,
  71. http://www.livres-hebdo.eu/prix-litteraires/tous-les-prix/prix-du-livre-incorrect.

Liens externes[modifier | modifier le code]