Marc Bressant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marc Bressant
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Ambassadeur de France en Suède (d)
-
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions

Patrick Imhaus, de son nom de plume Marc Bressant, né le 30 mai 1938 à Neuilly-sur-Seine, est un diplomate, un homme de télévision et écrivain français contemporain. Son avant-dernier roman La Dernière Conférence a été récompensé par le grand prix du roman de l'Académie française le . Il est connu également sous le pseudonyme de Mangin.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrick Imhaus est né le à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).

Une partie de sa famille est d'ascendance réunionnaise.

Énarque et diplomate, il a occupé des postes importants au Quai d’Orsay comme responsable de l’action culturelle avant de diriger TV5 Monde de 1990 à 1995 puis d’occuper des postes diplomatiques, il a été notamment ambassadeur de France en Suède de 1999 à 2003.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le code]

Marc Bressant a publié sept romans aux Éditions de Fallois depuis 1990 sur des sujets divers comme les nouveaux moyens de communication dans La cinquième porte, histoire d’un amitié tissée grâce à Internet entre une adolescente rebelle et un informaticien condamné par la maladie ou la diplomatie dans La Dernière Conférence (2008), dans lequel il s’est servi de son expérience de diplomate pour raconter avec une certaine ironie une conférence fictive à Londres entre Est et Ouest au moment de la chute du mur de Berlin en 1989. Dans son dernier roman, La Citerne, il raconte les deux ans et demi qu'il a passés comme appelé en Algérie.

Il a également publié, sous son nom véritable, une biographie, chez Michel de Maule et Océan Éditions, de Nicole Robinet de la Serve. Intitulée Robinet de la Serve : L'énergumène créole, elle évoque la figure historique d'un descendant de colons protestants installés à La Réunion, comme une partie de la famille de l'auteur, engagé dans le combat contre l’esclavage dans la première moitié du XIXe siècle.

Ses œuvres ont été plusieurs fois distinguées : L'Anniversaire a obtenu le prix Jean-Giono 1993 et La Dernière Conférence a été récompensé par le grand prix du roman de l'Académie française en 2008.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Liens et sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Publié sous son vrai nom de Patrick Imhaus.