Marc Berthomieu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Berthomieu.
Marc Berthomieu
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Mouvement

Marc Berthomieu, né le à Marseille et décédé le à Paris, est un compositeur français et le réalisateur du premier film parlant de Jules Berry[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Berthomieu étudie au Conservatoire de Paris, où il reçoit un prix d'harmonie et fugue. Ses professeurs sont, entre autres André Gedalge, Noël Gallon et Henri Büsser. Plus tard, il est professeur de musique et travaille pour la radio et la télévision mais aussi pour le cabaret (Lapin agile, Les 2 Anes...). Il fonde, en 1966, le Conservatoire Municipal du 15e arrondissement de Paris. En 1975, la SACEM lui décerne un prix pour l'ensemble de son œuvre, et, en 1977, il reçoit le Prix Maurice Yvain par Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (SACD) pour ses opérettes.

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Ses œuvres lyriques les plus importantes sont : Colin-Martine, La Tendre Alyne, Poussin, Roger Bontemps, Kœnigsmark, Pêcheur d’Etoiles (en collaboration avec Alain Vanzo) et Le Chevalier des mers (en collaboration avec Bernard Sinclair).

Marc Berthomieu a composé des chansons : C’est mon meilleur ami, La Chose, Absence.

On lui doit aussi de nombreuses pièces de musique de chambre pour flûte (Chats, Arcadie), violoncelle et violon ; une centaine de mélodies (par exemple Les Jardins de Paris, enregistrés par Gabriel Bacquier, (Maguelone[Quoi ?]), huit mélodies sur des poèmes d'Henry Jacqueton, enregistrées par Michel Dens puis par Mario Hacquard et Lorène de Ratuld (Hybrid'Music) ; de la musique de scène ; des ballets (Interférence, La visite imprévue) ; des musiques de films.

En 1931 Marc Berthomieu a réalisé sous le pseudonyme Modeste Arveyres le film produit par Jacques Haïk, Mon cœur et ses millions avec Jules Berry et Suzy Prim.

Liens externes[modifier | modifier le code]