Marc Benno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Benno
Naissance (72 ans)
Dallas, Texas, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale chanteur,
musicien
Activités annexes auteur-compositeur,
musicien de studio
Genre musical blues, rhythm and blues, rock
Instruments guitare, piano, chant
Années actives 1968 – présent
Labels A&M, Shelter Records, Blue Skunk Music
Site officiel marcbenno.com

Marc Benno (né le , à Dallas, Texas) est un chanteur, compositeur et guitariste américain de blues, de rhythm and blues et de rock[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Marc Benno fait ses débuts dans les années 1960 à Dallas en accompagant des artistes tels que Steve Miller, Boz Scaggs, Eagles (alors appelé Felicity) ou Moving Sidewalks (avec Billy Gibbons). A la fin de la décénnie, il part pour Los Angeles où il forme Asylum Choir avec Leon Russell[2]. Il entreprend une carrière solo au début des années 1970. L'album Ambush, paru en 1972, sera son plus grand succès commercial[3]. Il forme ensuite Marc Benno and the Nightcrawlers, groupe dans lequel officie le jeune Stevie Ray Vaughan[4]. Pour Lost in Austin en 1979, album produit à Londres par Glyn Johns, il est entouré d'Eric Clapton, Albert Lee, Jim Keltner et Carl Radle[5]. Sur ce disque en particulier, les guitares, subtiles et aériennes, et la voix de Marc Benno, donnent à l'ensemble une impression de nonchalance[6].

Il écrit la chanson Rock 'n Roll Me Again, enregistrée par le groupe The System, pour la bande originale du film Le Flic de Beverly Hills tourné en 1985 ; la bande son remporte un Grammy Award[1].

Benno travaille également avec des musiciens tels que The Doors, Lightnin' Hopkins, Clarence White, Bill Wyman, Georgie Fame, Booker T. Jones, Ry Cooder, et Rita Coolidge[2]. Benno est guitariste rythmique sur l'album L.A. Woman des Doors, aux côtés de Robby Krieger[7].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Album Musiciens Meilleure position dans les charts
US
1968 Look Inside the Asylum Choir (avec Leon Russell)
1970 Marc Benno Ry Cooder, Booker T. Jones, Jerry Scheff, Jim Horn, Rita Coolidge
1971 Minnows Bobby Womack, Clarence White, Carl Radle, Jerry Scheff, Rita Coolidge
Asylum Choir II (avec Leon Russell) 70
1972 Ambush Booker T. Jones, Ray Brown, Jim Keltner, Bobby Keys, Bonnie Bramlett 171
1979 Lost in Austin Eric Clapton, Albert Lee, Jim Keltner, Carl Radle, Dick Morrissey
1990 Take It Back To Texas Doyle Bramhall, Doyle Bramhall II
1994 Snake Charmer
2000 Sugar Blues
2002 Live in Gillespie County
2003 Golden Treasure
2003 Hit The Bottom
2004 I Got It Bad
2005 Live at the Chi Chi Club John Cipollina, Pete Sears
2006 Crawlin (avec the Nightcrawlers) Stevie Ray Vaughan, Russ Kunkel, Leland Sklar, Doyle Bramhall
2007 Live in Japan
2007 Shadow
2011 From the Vault
Live at the Pour House
2012 Nearly Famous

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) William Ruhlmann, « Marc Benno : Biography & History », sur AllMusic (consulté le 10 octobre 2018)
  2. a et b (en) « Bio - Marc Benno », sur Marc Benno (consulté le 10 octobre 2018)
  3. (en) « Marc Benno », sur Billboard (consulté le 10 octobre 2018)
  4. Éric Doidy, Buried Alive In The Blues : L'histoire du blues rock américain, Le mot et le reste, , 350 p. (ISBN 978-2360544950, lire en ligne)
  5. (en) « Lost in Austin », sur Where's Eric (consulté le 10 octobre 2018)
  6. Antoine de Caunes, Petit dictionnaire amoureux du rock, Pocket (no 15569), , 606 p. (ISBN 978-2-266-23992-9), p. 48-49
  7. (en) Chris M. Junior, « Robby Krieger reopens the door to the ‘L.A. Woman’ sessions », sur Goldmine, (consulté le 10 octobre 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]