Marc (monnaie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marc et Mark.

C'est sous le règne de Philippe Ier (roi des Francs) que l'on prit l'habitude de peser l'or et l'argent à l'aide d'un poids appelé marc. Ce poids pesait 244,752 g et valait 8 onces (françaises) de 30,594 g[1]. C'est de là que de nombreuses monnaies inclurent dans leur appellation le terme de marc, ou de mark dans les pays germaniques. Ce sont des monnaies métalliques, dont la valeur se définit par rapport à un ou plusieurs métaux. Il s’agit en général de l’or et de l’argent. Chaque pièce frappée contient ainsi une valeur intrinsèque : la valeur de son métal, proche ou égale à sa valeur faciale.

En France, la valeur numéraire de cette monnaie a varié suivant les époques. On peut étudier la valeur du marc d’argent en livres tournois de l'année 1200 à l'année 1789[2].

En France, de 1456 à 1461, année de la mort de Charles VII de France, le marc d'or valait cent livres, et le marc d'argent, huit livres quinze sols.

En Angleterre, après la conquête normande de l'Angleterre, le marc équivalait à 160 pence (deniers), soit 2/3 d'une livre sterling ou encore 13 shillings (sols) et 4 pence (deniers).

Le Goldmark, le Reichsmark, le Deutsche Mark (mark allemand) et le mark finlandais (markka) tirent leur nom de cette ancienne monnaie.

Unité monétaire actuelle[modifier | modifier le code]

Unités monétaires obsolètes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]