Marbré vert oriental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pontia edusa

Le Marbré vert oriental ou Marbré de Fabricius (Pontia edusa) est un insecte lépidoptère de la famille des Pieridae, de la sous-famille des Pierinae et du genre Pontia.

Il est considéré par certains auteurs comme une sous-espèce de Pontia daplidice (Linnaeus, 1758)[1].

Dénomination[modifier | modifier le code]

Pontia edusa (Fabricius, 1777)

Synonymes : Colias edusa (Fabricius, 1787) et Papilio edusa Fabricius, 1787

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Pontia edusa edusa
  • Pontia edusa davendra (Hemming, 1934)
  • Colias edusa f. obsoleta (Grüber, 1929)

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Marbré vert oriental ou Marbré de Fabricius se nomme Eastern Bath white en anglais .

Description[modifier | modifier le code]

Comme la Piéride du réséda, le Marbré vert oriental est de couleur majoritairement blanche, avec l'apex des ailes postérieures et antérieures taché de noir et qui ne s'en distingue que par l'absence de tache noire entre les nervures 3 et 4 au revers de l'aile antérieure.

Biologie[modifier | modifier le code]

chenille de Pontia edusa

Les œufs sont posés isolément et ont un temps d'incubation de 7 jours. Les chenilles sont présentes de mai à octobre puis la chrysalide soit donne le papillon en environ 15 jours (en été), soit hiverne.

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Les adultes volent de mars à octobre avec deux à quatre générations selon la latitude.

Cette espèce hiverne dans sa chrysalide, au stade nymphal.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de la chenille sont les résédas (réséda jaune et autres)[2].

Pontia edusa
Pontia edusa revers

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Marbré vert oriental est présent en Europe centrale et orientale et jusqu'au Moyen-Orient en Iran et en Irak.

C'est un migrateur qui peut se rencontrer en Belgique, Hollande, dans le nord de l'Allemagne et de la Pologne, dans les pays baltes et dans le sud de la Suède et de la Norvège[3].

Biotope[modifier | modifier le code]

Ce papillon aime les lieux fleuris, les luzernes, les crucifères et le réséda sauvage.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Référence Fauna Europaea : Pontia edusa (Fabricius, 1777) (en)
  2. wild plants of malta
  3. Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord de Tom Tolman, Richard Lewington, éditions Delachaux et Niestlé, 1998 - (ISBN 2603011146)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Chinery et P. Leraut Photoguide des papillons d'Europe Delachaux et Niestlé (ISBN 2-603-01114-6).