Maravant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Maravant
Illustration
Le Maravant à Saint-Paul-en-Chablais
Carte.
L'arrondissement de Thonon-les-Bains dans l'ancienne région Rhône-Alpes
Caractéristiques
Longueur 9,016 km [1]
Bassin collecteur Rhône
Organisme gestionnaire SIAC ou syndicat intercommunal d'Aménagement du Chablais
Régime nival
Cours
Source (m)
· Localisation Saint-Paul-en-Chablais
· Altitude 870 m
· Coordonnées 46° 21′ 47″ N, 6° 36′ 57″ E
Confluence Dranse
· Localisation Marin et Féternes
· Altitude 420 m
· Coordonnées 46° 21′ 42″ N, 6° 31′ 06″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Haute-Savoie
Arrondissement Thonon-les-Bains.
Cantons Évian-les-Bains
Régions traversées Auvergne-Rhône-Alpes
Principales localités Saint-Paul-en-Chablais

Sources : SANDRE:« V0310660 », Géoportail

Le Maravant est une rivière française du département de la Haute-Savoie de la région Auvergne-Rhône-Alpes, en Chablais français et un affluent de la rive droite de la Dranse, c'est-à-dire un sous-affluent du Rhône.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Maravant traverse le marais de Maravant, aménagé pour la promenade pédagogique

De 9,016 kilomètres de longueur[1], le Maravant prend sa source sur la commune de Saint-Paul-en-Chablais dans le hameau de Maravant, à environ 870 mètres d'altitude[2].

Il traverse le marais du Maravant puis coule globalement de l'est vers l'ouest[3] dans le Chablais français.

Il se jette dans la Dranse, à la limite des communes de Marin et de Féternes, à environ 420mètres d'altitude[4].

Communes et cantons traversés[modifier | modifier le code]

Dans le seul département de Haute-Savoie, le Maravant traverse quatre communes[1] et un canton :de l'amont vers aval Saint-Paul-en-Chablais (source), Larringes, et suit la limite Féternes et de Marin (confluence).

Bassin versant[modifier | modifier le code]

Le Maravant draine une partie des eaux du plateau de Gavot. Le Maravant fait partie du bassin dit de la Basse Dranse et de l'impluvium des eaux minérales d'Evian.

Organisme gestionnaire[modifier | modifier le code]

L'organisme gestionnaire est le SIAC ou syndicat intercommunal d'Aménagement du Chablais.

Affluents[modifier | modifier le code]

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Aménagements et écologie[modifier | modifier le code]

Le plateau de Gavot est une zone Natura 2000, de 165 ha[5] 46° 22′ 37″ nord, 6° 39′ 19″ est.

Pêche[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Maravant (V0331880) » (consulté le 28 janvier 2018)
  2. « Source du Maravant » sur Géoportail (consulté le 28 janvier 2018).
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 28 janvier 2018)
  4. « Confluence du Maravant avec la Dranse » sur Géoportail (consulté le 28 janvier 2018).
  5. « FR8201723 - Plateau Gavot », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 17 décembre 2016)