Marathon aux Jeux olympiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Athlétisme aux Jeux olympiques.
Marathon aux Jeux olympiques
Description de cette image, également commentée ci-après

L'Ougandais Stephen Kiprotich lors du marathon des Jeux olympiques de 2012

Généralités
Sport Athlétisme
Organisateur(s) CIO
Édition 28e (en 2016)
Catégorie Jeux olympiques
Marathon
Palmarès
Tenant du titre masculin Stephen Kiprotich (2012)
féminin Tiki Gelana (2012)
Plus titré(s) masculin Abebe Bikila et Waldemar Cierpinski (2)
Records masculin Samuel Wanjiru (h 6 min 32 s, 2008)
féminin Tiki Gelana (h 23 min 7 s, 2012)

Le marathon masculin figure au programme des Jeux olympiques depuis la première édition, en 1896 à Athènes. Les femmes ne participent à cette épreuve que depuis les Jeux de 1984, à Los Angeles.

Avec deux médailles d'or remportées, l'Éthiopien Abebe Bikila et l'Allemand Waldemar Cierpinski sont les athlètes les plus titrés dans cette épreuve.

Les records olympiques de la discipline sont actuellement détenus par le Kényan Samuel Wanjiru, auteur de 2 h 06 min 32 s en finale des Jeux olympiques de 2008, à Pékin[1], et par l’Éthiopienne Tiki Gelana, créditée de 2 h 23 min 07 s lors des Jeux olympiques de 2012, à Londres[2].

Distances[modifier | modifier le code]

Année Distance (km)
1896 40
1900 40,26
1904 40
1908 42,195
1912 40,2
1920 42,75
Depuis 1924 42,195

Historique[modifier | modifier le code]

Arrivée du marathon des Jeux olympiques de 1896.

L'épreuve du marathon figure au programme des premiers Jeux olympiques de l'ère moderne, en 1896. Le départ est donné le 10 avril 1896 dans la ville de Marathon et l'arrivée se déroule au Stade panathénaïque d'Athènes, soit 40 km à parcourir[3]. Parmi les vingt-quatre concurrents de l'épreuve, le Français Albin Lermusiaux prend progressivement la tête de la course et possède un kilomètre d'avance sur ses rivaux. Mais victime de crampes vers le 30e kilomètre, il est contraint à l'abandon[4]. L'Australien Edwin Flack prend le commandement de la course au 32e kilomètre mais se voit finalement dépassé par le Grec Spyrídon Loúis à quatre kilomètres de l'arrivée. Spyrídon Loúis se présente seul à l'entrée du Stade panathénaïque et ses 60 000 spectateurs, et franchit la ligne d'arrivée en h 58 min 50 s, devançant de près de sept minutes son compatriote Kharílaos Vasilákos et le Hongrois Gyula Kellner. Dix athlètes terminent l'épreuve, mais l'un d'entre eux, l'adolescent grec Spyrídon Belókas, est disqualifié après avoir effectué une partie de la course à l'arrière d'une charrette[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Édition Or Argent Bronze
1896 Drapeau de Grèce Spyrídon Loúis (GRE) Drapeau de Grèce Kharílaos Vasilákos (GRE) Drapeau de Hongrie Gyula Kellner (HUN)
1900 Drapeau de France Michel Théato (FRA) Drapeau de France Émile Champion (FRA) Drapeau de Suède Ernst Fast (SWE)
1904 Drapeau des États-Unis Thomas Hicks (USA) Drapeau de France Albert Corey (FRA) Drapeau des États-Unis Arthur Newton (USA)
1908 Drapeau des États-Unis Johnny Hayes (USA) Drapeau d'Afrique du Sud Charles Hefferon (RSA) Drapeau des États-Unis Joseph Forshaw (USA)
1912 Drapeau d'Afrique du Sud Kenneth McArthur (RSA) Drapeau d'Afrique du Sud Christian Gitsham (RSA) Drapeau des États-Unis Gaston Strobino (USA)
1920 Drapeau de Finlande Hannes Kolehmainen (FIN) Drapeau d'Estonie Jüri Lossmann (EST) Drapeau d'Italie Valerio Arri (ITA)
1924 Drapeau de Finlande Albin Stenroos (FIN) Drapeau d'Italie Romeo Bertini (ITA) Drapeau des États-Unis Clarence DeMar (USA)
1928 Drapeau de France Boughéra El Ouafi (FRA) Drapeau du Chili Manuel Plaza (CHI) Drapeau de Finlande Martti Marttelin (FIN)
1932 Drapeau d'Argentine Juan Carlos Zabala (ARG) Drapeau de Grande-Bretagne Samuel Ferris (GBR) Drapeau de Finlande Armas Toivonen (FIN)
1936 Drapeau du Japon Son Ki-chong (JPN) Drapeau de Grande-Bretagne Ernest Harper (GBR) Drapeau du Japon Nam Sung-yong (JPN)
1948 Drapeau d'Argentine Delfo Cabrera (ARG) Drapeau de Grande-Bretagne Thomas Richards (GBR) Drapeau de Belgique Étienne Gailly (BEL)
1952 Drapeau de République tchèque Emil Zátopek (CZE) Drapeau d'Argentine Reinaldo Gorno (ARG) Drapeau de Suède Gustaf Jansson (SWE)
1956 Drapeau de France Alain Mimoun (FRA) Drapeau Franjo Mihalić (YUG) Drapeau de Finlande Veikko Karvonen (FIN)
1960 Drapeau d'Éthiopie Abebe Bikila (ETH) Drapeau du Maroc Abdeslam Radi (MAR) Drapeau de Nouvelle-Zélande Barry Magee (NZL)
1964 Drapeau d'Éthiopie Abebe Bikila (ETH) Drapeau de Grande-Bretagne Basil Heatley (GBR) Drapeau du Japon Kōkichi Tsuburaya (JPN)
1968 Drapeau d'Éthiopie Mamo Wolde (ETH) Drapeau du Japon Kenji Kimihara (JPN) Drapeau de Nouvelle-Zélande Mike Ryan (NZL)
1972 Drapeau des États-Unis Frank Shorter (USA) Drapeau de Belgique Karel Lismont (BEL) Drapeau d'Éthiopie Mamo Wolde (ETH)
1976 Drapeau d'Allemagne de l'Est Waldemar Cierpinski (GDR) Drapeau des États-Unis Frank Shorter (USA) Drapeau de Belgique Karel Lismont (BEL)
1980 Drapeau d'Allemagne de l'Est Waldemar Cierpinski (GDR) Drapeau des Pays-Bas Gerard Nijboer (NED) Drapeau Satymkul Dzhumanazarov (URS)
1984 Drapeau du Portugal Carlos Lopes (POR) Drapeau d'Irlande John Treacy (IRL) Drapeau de Grande-Bretagne Charles Spedding (GBR)
1988 Drapeau d'Italie Gelindo Bordin (ITA) Drapeau du Kenya Douglas Wakiihuri (KEN) Drapeau de Djibouti Ahmed Salah (DJI)
1992 Drapeau de Corée du Sud Hwang Young-cho (KOR) Drapeau du Japon Kōichi Morishita (JPN) Drapeau d'Allemagne Stephan Freigang (GER)
1996 Drapeau d'Afrique du Sud Josia Thugwane (RSA) Drapeau de Corée du Sud Lee Bong-ju (KOR) Drapeau du Kenya Eric Wainaina (KEN)
2000 Drapeau d'Éthiopie Gezahegne Abera (ETH) Drapeau du Kenya Eric Wainaina (KEN) Drapeau d'Éthiopie Tesfaye Tola (ETH)
2004 Drapeau d'Italie Stefano Baldini (ITA) Drapeau des États-Unis Mebrahtom Keflezighi (USA) Drapeau du Brésil Vanderlei de Lima (BRA)
2008 Drapeau du Kenya Samuel Wanjiru (KEN) Drapeau du Maroc Jaouad Gharib (MAR) Drapeau d'Éthiopie Tsegay Kebede (ETH)
2012 Drapeau d'Ouganda Stephen Kiprotich (UGA) Drapeau du Kenya Abel Kirui (KEN) Drapeau du Kenya Wilson Kiprotich (KEN)

Femmes[modifier | modifier le code]

Édition Or Argent Bronze
1984 Drapeau des États-Unis Joan Benoit (USA) Drapeau de Norvège Grete Waitz (NOR) Drapeau du Portugal Rosa Mota (POR)
1988 Drapeau du Portugal Rosa Mota (POR) Drapeau d'Australie Lisa Martin (AUS) Drapeau d'Allemagne de l'Est Katrin Dörre (GDR)
1992 Drapeau Valentina Yegorova (EUN) Drapeau du Japon Yūko Arimori (JPN) Drapeau de Nouvelle-Zélande Lorraine Moller (NZL)
1996 Drapeau d'Éthiopie Fatuma Roba (ETH) Drapeau de Russie Valentina Yegorova (RUS) Drapeau du Japon Yūko Arimori (JPN)
2000 Drapeau du Japon Naoko Takahashi (JPN) Drapeau de Roumanie Lidia Simon (ROU) Drapeau du Kenya Joyce Chepchumba (KEN)
2004 Drapeau du Japon Mizuki Noguchi (JPN) Drapeau du Kenya Catherine Ndereba (KEN) Drapeau des États-Unis Deena Kastor (USA)
2008 Drapeau de Roumanie Constantina Tomescu (ROU) Drapeau du Kenya Catherine Ndereba (KEN) Drapeau de Chine Zhou Chunxiu (CHN)
2012 Drapeau d'Éthiopie Tiki Gelana (ETH) Drapeau du Kenya Priscah Jeptoo (KEN) Drapeau de Russie Tatyana Petrova Arkhipova (RUS)

Record olympique[modifier | modifier le code]

Hommes[modifier | modifier le code]

Évolution du record olympique masculin[6]
Temps Athlète Lieu Date Record
2 h 58 min 50 s Drapeau : Grèce Spyrídon Loúis Athènes 10 avril 1896
2 h 55 min 18 s Drapeau : États-Unis John Hayes Londres 24 juillet 1908
2 h 36 min 54 s Red Ensign of South Africa 1912-1928.svg Kenneth McArthur Stockholm 14 juillet 1912
2 h 32 min 35 s Drapeau : Finlande Hannes Kolehmainen Anvers 22 août 1920
2 h 31 min 36 s Drapeau : Argentine Juan Carlos Zabala Los Angeles 7 août 1932
2 h 29 min 19 s Drapeau : Corée du Sud Son Ki-chong Berlin 9 août 1936
2 h 23 min 3 s Drapeau : Tchécoslovaquie Emil Zátopek Helsinki 27 juillet 1952
2 h 15 min 16 s Drapeau : Éthiopie Abebe Bikila Rome 10 septembre 1960
2 h 12 min 11 s Drapeau : Éthiopie Abebe Bikila Tokyo 21 octobre 1964
2 h 9 min 55 s Drapeau : Allemagne de l'Est Waldemar Cierpinski Montréal 31 juillet 1976
2 h 9 min 21 s Drapeau : Portugal Carlos Lopes Los Angeles 12 août 1984
2 h 6 min 32 s Drapeau : Kenya Samuel Wanjiru Pékin 24 août 2008

Femmes[modifier | modifier le code]

Évolution du record olympique féminin[7]
Temps Athlète Lieu Date Record
2 h 24 min 52 s Drapeau : États-Unis Joan Benoit Los Angeles 5 août 1984
2 h 23 min 14 s Drapeau : Japon Naoko Takahashi Sydney 24 septembre 2000
2 h 23 min 07 s Drapeau : Éthiopie Tiki Gelana Londres 5 août 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Record olympique masculin », sur iaaf.org (consulté le 12 avril 2012)
  2. (en)« Record olympique féminin », sur iaaf.org (consulté le 12 avril 2012)
  3. (en) « Athletics at the 1896 Athina Summer Games:Men's Marathon », sur sports-reference.com (consulté le 15 janvier 2016)
  4. Parienté et Billouin 2003, p. 409.
  5. Smith 2004, p. 188.
  6. (en)« Progression du record olympique masculin du marathon », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 14 avril 2012)
  7. (en)« Progression du record olympique féminin du marathon », sur trackfield.brinkster.net (consulté le 14 avril 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Parienté et Alain Billouin, La Fabuleuse Histoire de l'athlétisme, Minerva, , 1021 p. (ISBN 978-2-8307-0727-4)
  • Michael LLewellyn Smith, Olympics in Athens. 1896, Profile Books, (ISBN 1-8619-7342-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]