Maranatha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Maranatha (araméen : soit מרנא תא: maranâ thâ' ou מרן אתא: maran 'athâ' , en grec: Μαραναθα) est un mot araméen que l'on ne trouve qu'une fois dans le Nouveau Testament. Il est transcrit en lettres grecques plutôt que traduit et, compte tenu de la nature des manuscrits, la difficulté lexicale réside dans la détermination des deux mots araméens constituant la seule expression grecque trouvée à la fin de la Première épître aux Corinthiens (1 Co 16:22).

Si l'on choisit de diviser les deux mots מרנא תא (maranâ thâ), en un vocatif avec un impératif du verbe, l'expression peut être traduite comme un commandement : "Seigneur, viens !". D'une autre manière, si les deux mots מרן אתא (maran 'athâ) expriment plutôt un possessif "Notre Seigneur" et un participe passé du verbe "venir", ils seront considérés comme l'expression d'un credo. Cette deuxième interprétation, "Notre Seigneur est venu", est reprise au début du credo et de l'acclamation de Rm 10:9 et 1 Co 12:3, "Jésus est le Seigneur."

En général, l'interprétation récente a retenu plutôt la traduction "Viens, Seigneur !", alors que les traductions plus anciennes penchaient plutôt pour "Notre Seigneur est venu" comme dans la version araméenne Peshitta, la latine Vulgate, la grecque byzantine ou les critiques des textes grecs comme Westcott et Hort, Tischendorf, Cambridge, etc., ou dans les traductions anglaises comme la King James Version, ou la finlandaise Raamattu.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les derniers versets de 1 Co rassemblent les salutations de Paul de Tarse à ses destinataires. Louis Segond traduit les versets 1 Co 19-24 par : « Les Églises d’Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, avec l’Église qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur. Tous les frères vous saluent. Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Je vous salue, moi Paul, de ma propre main. Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème ! Maranatha. Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous ! Mon amour est avec vous tous en Jésus-Christ. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Bonneau, Paul et les Corinthiens I: La première lettre, coll. Connaître la Bible, n° 35, Bruxelles, Éditions Lumen Vitae, 2004, 80 p. (ISBN 2-87324-238-8).
  • Daniel Marguerat éd., Introduction au Nouveau Testament. Son histoire, son écriture, sa théologie (Le Monde de la Bible 41), Genève, Labor et Fides, 2e éd. 2001, 511 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :