Mar-a-Lago

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mar-a-Lago
MaralagoLoC.jpg
Localisation
Pays
État
Commune
Coordonnées
Architecture
Ouverture
Architectes
Marion Sims Wyeth (en), Joseph Urban (intérieur)Voir et modifier les données sur Wikidata
Statut patrimonial
Équipements
Superficie
10 000 m2
Chambres
125 pièces
Gestion
Propriétaire
Site web

Mar-a-Lago (prononcé en anglais : [mɑɹ.ə.lɑ.goʊ]) est une résidence et un site historique national américain (National Historic Landmark) situé à Palm Beach, en Floride. La villa est construite de 1924 à 1927 sur une commande de Marjorie Merriweather Post (en), elle est la propriété du président des États-Unis Donald Trump .

Histoire[modifier | modifier le code]

Marjorie Merriweather Post a construit la maison avec son mari Edward F. Hutton. Ce dernier a engagé Marion Sims Wyeth (en) comme architecte et Joseph Urban pour la décoration intérieure et extérieure.

Lors de son décès en 1973, Marjorie Post a demandé que le domaine de 69 000 m2 soit donné au gouvernement des États-Unis en tant que résidence officielle d'hiver du président. Le gouvernement fédéral a rapidement réalisé l'immense coût de la maintenance, des taxes annuelles évaluées à environ 3 millions de dollars et la difficulté à sécuriser le bâtiment. Le gouvernement l'a donc donné à la Fondation Post en 1981 qui l'a mis en vente pour 20 millions de dollars. Mar-a-Lago a été déclaré bien historique national en 1980.

Donald Trump a racheté l'ensemble du domaine après avoir essayé sans succès d'acheter et de combiner deux appartements à Palm Beach pour sa famille. Trump a ensuite proposé 3 millions de dollars pour acheter le terrain entre Mar-a-Lago et l'océan indiquant qu'il avait l'intention de construire une maison qui bloquerait la vue sur la plage. Trump a racheté la propriété pour 5 millions de dollars en 1985 et a déboursé 3 millions de dollars supplémentaires pour les meubles intérieurs[1]. Il a fait rénover le domaine en ajoutant une salle de bal de 1900 m2 aux 58 chambres et 33 salles de bains déjà existantes. Le club dispose également de cinq courts de tennis en terre battue et de deux piscines.

Au début des années 1990 Donald Trump fut confronté à des difficultés financières. En négociant avec ses banquiers il promit de diviser Mar-a-Lago en petites propriétés. Le conseil municipal rejeta sa proposition. Il décida alors de transformer le domaine en un club privé.

Description[modifier | modifier le code]

La maison de 126 pièces répartie sur près de 10 000 m2 comprend le « Club Mar-a-Lago » qui est un club privé comprenant des chambres, un spa et d'autres équipements de style hôtelier. La famille Trump quant à elle dispose d'appartements privés dans une zone séparée du bâtiment principal.

Depuis son entrée en fonction en 2017, Donald Trump fait de Mar-a-Lago sa résidence officielle d'hiver en tant que président.[réf. nécessaire]

Le Club de Mar-a-Lago[modifier | modifier le code]

L'activité principale occupant le domaine est le Mar-a-Lago Club. Il s'agit d'un club privé de luxe fonctionnant comme hôtel pour les membres payants, et loue des lieux patrimoniaux pour des événements privés. L'adhésion au Club Mar-a-Lago exige des frais d'initiation de 100 000 $. Les frais d'entrée sont montés à 200 000 $ en janvier 2017 suite à l'élection de Donald Trump en tant que président avec des cotisations annuelles de 14 000 $. Les invités payent jusqu'à 2 000 $ par nuit. Selon les formulaires d'information financière déposés par Donald Trump, le Club de Mar-a-Lago a encaissé près de 30 millions de dollars de recettes pour la période allant de juin 2015 à mai 2016.

Le club compte près de 500 membres et admet vingt à quarante nouveaux membres par an.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Robert Draper, « Mr. Trump’s Wild Ride », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne)