María Inés Teresa Arias Espinosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

María Inés Teresa Arias Espinosa
Image illustrative de l’article María Inés Teresa Arias Espinosa
Bienheureuse
Naissance 7 juillet 1904, Ixtlán del Río, Mexique
Décès 22 juillet 1981, Rome, Italie 
Nationalité Drapeau : Mexique mexicaine
Ordre religieux Clarisses du Saint-Sacrement
Béatification 21 avril 2012 par le pape Benoît XVI
Fête 22 juillet

María Inés Teresa Arias Espinosa (1904 - 1981), était une religieuse mexicaine, fondatrice de congrégations religieuses, regroupant six instituts qui composent la Famille Inésienne. Elle est vénérée comme bienheureuse par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Manuelita de Jesùs Arias Espinosa, de son nom de baptême, naît le à Ixtlán del Río, dans une famille aisée. Elle reçoit dès son plus jeune âge une importante éducation religieuse.

Du 5 au , elle participe au Congrès eucharistique national à Mexico. Elle y vit une profonde expérience spirituelle. Alors que le pays subit une guerre civile et un profond anticléricalisme, elle fait l'offrande sa vie au Christ pour le Mexique et pour l'Église. Elle accueille sa vocation religieuse et dès lors, se plonge dans les écrits de sainte Thérèse de Lisieux.

Le elle entre chez les Clarisses du Saint-Sacrement, qui s'exileront à Los Angeles à cause de la Guerre des cristeros. Elle fait sa profession religieuse le sous le nom de sœur María Inés Teresa del Santísimo Sacramento. Ce jour-là, alors qu'elle prie devant l'image de Notre-Dame de Guadalupe, elle perçoit sa vocation missionnaire.

Le , elle fonde les missionnaires clarisses du saint Sacrement. Dès lors, Mère Maria Inés développe son œuvre et forme ses religieuses dans son charisme spirituel : une vie contemplative tout en étant missionnaire. Cinq autres instituts seront fondés : les Missionnaires du Christ pour l'Eglise universelle, Van-Clar (association de laïcs missionnaires), le Groupe sacerdotal inésien (association de prêtres), les Missionnaires inésiennes consacrées et la Famille eucharistique (association de laïcs). Cet ensemble forme la Famille inésienne.

Le restant de sa vie, elle multiplie les œuvres apostoliques, animée d'une profonde spiritualité eucharistique. Elle meurt à Rome le .

Béatification et canonisation[modifier | modifier le code]

Fête liturgique fixée au 22 juillet.

Notes et références[modifier | modifier le code]