María Edwards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
María Edwards
Orpen, William - Madame Errazuriz -1915 ost 197x91.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
SantiagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Distinctions
María Edwards (Madame Errázuriz, William Orpen, 1915

María Edwards McClure, connue comme María Errázuriz ou Madame Errázuriz (née à Santiago le 11 décembre 1893 et décédée le 8 juin 1972) est une femme chilienne honorée en 2005 par Yad Vashem du titre de Juste parmi les nations[1].

Pendant la Seconde Guerre mondiale et l'Occupation allemande de Paris, elle travaille comme infirmière volontaire à l'hôpital Rotschild. Elle rejoint la Résistance française et aide à sauver plusieurs enfants juifs voués à la déportation en camps de concentration. Elle est arrêtée, interrogée et torturée par la Gestapo.

Elle est décorée de la Légion d'honneur, le 2 septembre 1953. Elle retourne au Chili en 1960. Elle était la femme du diplomate chilien Guillermo Errázuriz, mort en 1922. Elle épouse l'écrivain français Jacques Feydeau (1892-1970) en 1926, dont elle divorce par la suite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) María Edwards sur le site Yad Vashem