Maped

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Maped
logo de Maped
Logo de Maped

Création 1947 à Annecy (Haute-Savoie)
Dates clés 1957 (immatriculation de la société actuelle)
Fondateurs Claude Lacroix
Forme juridique Société par actions simplifiée privé
Slogan Malin comme Maped !
Siège social Argonay
Drapeau de France France
Direction Drapeau : France Jacques Lacroix (PDG)
Actionnaires Famille Lacroix (100 %)
Activité Commerce de gros d'autres biens domestiques.
Produits Fournitures de bureau
Effectif 236 en 2018
SIREN 325 720 423
Site web www.maped.com/fr

Chiffre d'affaires 95 699 400 € en 2018
Résultat net 3 315 500 € en 2018[1]

Maped (acronyme de « Manufacture d'articles de précision et de dessin ») est une société française fondée en 1947 à Annecy en Haute-Savoie[2], le no 1 mondial du compas, présent dans 125 pays et sur les marchés de la coupe, du traçage et de l'effaçage. Son capital est de 5 155 000 € et 56 % du chiffre d'affaires de l'entreprise est effectué à l'international[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Initialement, l'entreprise est apparue à Scionzier, dans la vallée de l'Arve, avant de s'installer à Annecy à partir de 1946[4]. Lors de sa création, la société fabrique des compas traditionnels en laiton[4]. L'usine est implantée à Seynod[4]. Le compas restera jusqu'en 1985 l'unique activité de production[5].

En 1980, Maped intègre le GFP (Groupement de Fabricants de Papeterie) et le GIE (Groupement d'Intérêt Économique), dont l'objectif est la mise en commun des moyens de distribution. En 1985, Maped se diversifie et commence la production de ciseaux. En 1992 et avec le rachat de Mallat (entreprise fabricant des gommes), Maped se diversifie à nouveau et commence à vendre des gommes[5].

En 1993, Maped lance un site de production et une filiale, Maped Stationery LTD, en Chine. C'est cette même année que l'entreprise commence à vendre des accessoires de bureau, des agrafeuses et des perforateurs. En 1996, la société lance la commercialisation de taille-crayons, puis celle d'accessoires scolaires en 1996-1997 et celle d'outils d'encadrement en 1998[2].

Agrafeuse Maped

En 1999, la filiale argentine de Maped est créée et cette même année, l'entreprise se lance dans le secteur des loisirs créatifs. En 2002, une usine est rachetée au Mexique. L'année suivante, la première publicité télévisée en France de la marque est diffusée. Toujours en 2003, Maped commence la fabrication de massicots. En 2004, Maped adopte une nouvelle charte graphique et lance une gamme spécialisée dans le rangement[2].

En 2005, des filiales au Canada et aux États-Unis sont créées. La société se lance alors dans la fabrication de crayons de couleur.

En 2006, Maped rachète le groupe allemand Helit (accessoires de bureau)[6] et sa gamme d'écriture Diplomat[5] ainsi que l'entreprise française JFP Graphos (produits d'organisation) fusionnée en 2007[7].

L'entreprise crée aussi une filiale en Grèce et lance une gamme de feutres. En 2007, Maped commence la vente de cisailles et de rogneuses. L'année suivante, une gamme d'écriture scolaire est lancée et Maped commence la construction d'une nouvelle usine en Chine qui devient opérationnelle en 2010.

Le , Maped rachète le fabricant français de jouets en plastique Heller Joustra pour un montant de 1,5 million d'euros. Maped annonce à cette occasion reprendre l'usine Joustra, qui emploie 30 personnes, et y investir 2 millions d'euros dans l'objectif de doubler les ventes d'Heller Joustra en 4 ans[8],[9].

Produits[modifier | modifier le code]

Maped produit des accessoires scolaires (compas, ciseaux, gommes, taille-crayons, coloriage, traçage) et de bureau (agrafeuses, perforateurs, articles de rangement…) ainsi que des produits de loisirs créatifs et d'encadrement.

Résultats[modifier | modifier le code]

Données financières[modifier | modifier le code]

En 1985, le chiffre d'affaires de Maped est de 5 millions d'euros. Une vingtaine d'années après, en 2006, Maped table sur 105 millions d'euros[3].

Données financières (du groupe) en millions d'euros
Années 1985 1990 1995 2000 2005 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
Chiffre d'affaires[10],[3] 5 12 27 53 81 109 99 113 124 149 158 168 191

Ventes[modifier | modifier le code]

En 2004, Maped vendait environ 50 000 compas par jour, 500 000 gommes et 300 000 taille-crayons.

En 2006, l'entreprise est présente dans 120 pays. 60 % de l'activité de la société concerne les accessoires scolaires et le budget de recherche et de développement de Maped représente 3,5 % de son chiffre d'affaires[3].

Maped2.png

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/societe/maped-325720423.html
  2. a b et c « Historique de Maped », sur Maped.com (consulté le 25 juin 2009)
  3. a b c et d « Maped, un champion français à l'assaut du monde », sur Le Journal du Net, (consulté le 25 juin 2009)
  4. a b et c Paul Guichonnet, Nouvelle encyclopédie de la Haute-Savoie : Hier et aujourd'hui, Montmélian, La Fontaine de Siloé, , 399 p. (ISBN 978-2-84206-374-0, lire en ligne), p. 250.
  5. a b et c Vincent Charbonnier, « Annecy - Maped, l'innovation aux trousses », L'Entreprise - L'Express,‎ (lire en ligne).
  6. « helit Innovative Büroprodukte GmbH », sur www.helit.de (consulté le 4 janvier 2019)
  7. « JFP GRAPHOS SA (Argonay) Chiffre d'affaires, résultat, bilans sur SOCIETE.COM - 380593459 », sur www.societe.com (consulté le 4 janvier 2019)
  8. Cécile Prudhomme, « Les jouets Heller Joustra tombent dans l’escarcelle de Maped », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 11 avril 2016)
  9. Maped reste à bonne école, Le Figaro, 20 avril 2016
  10. Rapport de développement durable 2016, Maped, 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]