Manuela M. Veloso

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Manuela Maria Veloso
Description de l'image Manuela Veloso IMG 2376.jpg.
Naissance (63 ans)
Domicile États-Unis d'Amérique
Institutions Université Carnegie-Mellon
Directeur de thèse Jaime Carbonell
Distinctions

National Science Foundation CAREER Award (1995)
Allen Newell Medal for Excellence in Research (1997)

ACM/SIGART Autonomous Agents Research Award (2009)
Site http://www.cs.cmu.edu/~mmv/

Manuela Maria Veloso (née le 12 août 1957) est directrice de J.P. Morgan AI Research[1] et professeur de à l'École d'informatique de l'Université Carnegie-Mellon avec la chaire dédiée à Herbert A. Simon, où elle était auparavant chef du département d'apprentissage automatique. Elle a été présidente de l'Association for the Advancement of Artificial Intelligence (AAAI) jusqu'en 2014 et cofondatrice, outre qu'ancienne présidente, de la RoboCup Federation. Elle est une experte en intelligence artificielle et en robotique reconnue internationalement[2].

Études[modifier | modifier le code]

Manuela Veloso a reçu sa Licenciatura en 1980 et son diplôme de Master of Science en génie électrique en 1984 à l'Instituto Superior Técnico de Lisbonne. Elle a ensuite fréquenté l'Université de Boston et a obtenu une maîtrise ès arts en informatique en 1986[réf. nécessaire]. Elle s'est déplacée ensuite à l'Université Carnegie-Mellon, où elle a soutenu un doctorat. en informatique en 1992. Sa thèse Learning by Analogical Reasoning in General Purpose Problem Solving a été supervisée par Jaime Carbonell.

Carrière[modifier | modifier le code]

Peu de temps après avoir obtenu le doctorat, Manuela Veloso a rejoint la Carnegie Mellon School of Computer Science en tant que assistant professor. Elle est devenue associate professor en 1997 et full professor en 2002. Veloso a passé l'année universitaire 1999-2000 en tant que professeur invité au Massachusetts Institute of Technology, elle a été Radcliffe Fellow du Radcliffe Institute for Advanced Study, Harvard University pour l'année universitaire 2006-2007 et professeur invité au Center for Urban Science et Progress (CUSP) à l'Université de New York pour l'année universitaire 2013-2014. Elle devient en 2009 lauréate du prix ACM/SIGART Autonomous Agents Research Award[3]. Elle a écrit ensuite un livre sur la planification par raisonnement analogique. En 2015, Veloso avait 32 doctorants qui avaient soutenu leur thèse avec elle[4]. Elle a été nommée chef du département d'apprentissage automatique de Carnegie Mellon (Machine Learning Department)[5] en 2016[6].

Veloso décrit ses objectifs de recherche comme «la réalisation efficace d'agents autonomes où la cognition, la perception et l'action sont combinées pour aborder des tâches de planification, d'exécution et d'apprentissage»[7]. Veloso et ses étudiants ont développé une grande variété de robots autonomes, ce qui inclut aussi, comme principale application, des équipes de robots de football et des robots de service mobiles. Ses équipes robotiques de football ont été plusieurs fois champions du monde à la RoboCup, et les robots mobiles CoBot développés par son groupe ont navigué de manière autonome sur plus de 1 000 km dans les bâtiments universitaires.[8] Dans une interview de novembre 2016, Veloso a discuté de la responsabilité éthique inhérente au développement de systèmes autonomes et a exprimé son optimisme quant à l'utilisation de la technologie pour le bien de l'humanité[9].

Récompenses et Honneurs[modifier | modifier le code]

  • National Science Foundation CAREER Award en 1995.
  • Médaille Allen Newell pour l'excellence en recherche en 1997.
  • Fellow AAAI en 2003.
  • Radcliffe Fellow au Radcliffe Institute for Advanced Study, Université de Harvard en 2006/2007,
  • Fellow de l'Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE) en 2010.
  • Fellow de l'Association américaine pour l'avancement des sciences (AAAS) en 2010.
  • ACM/SIGART Autonomous Agents Research Award[3] em 2009.
  • Einstein Chair Professor, Chinese Academy of Sciences[10] en 2012.
  • Fellow ACM, pour ses «contributions au domaine de l'intelligence artificielle, en particulier dans la planification, l'apprentissage, les systèmes multi-agents et la robotique».[11] en 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « J.P. Morgan Artificial Intelligence » (consulté le 7 septembre 2019)
  2. Russell, Hauert, Altman et Veloso, « Robotics: Ethics of artificial intelligence », Nature, vol. 521, no 7553,‎ , p. 415–418 (ISSN 0028-0836, PMID 26017428, DOI 10.1038/521415a, Bibcode 2015Natur.521..415.)
  3. a et b « AA Award - SIGAI », sur sigai.acm.org (consulté le 13 mars 2021)
  4. Veloso, « Professor », Cs.cmu.edu
  5. University, « Machine Learning - Carnegie Mellon University », Machine Learning - Carnegie Mellon University (consulté le 17 novembre 2018)
  6. « Manuela Veloso Named Head of Machine Learning Department | Carnegie Mellon School of Computer Science », Cs.cmu.edu, (consulté le 23 mars 2016)
  7. (en) University, « Manuela Veloso-Mechanical Engineering - Carnegie Mellon University », Cmu.edu (consulté le 23 mars 2016)
  8. « People of ACM - Manuela Veloso », Acm.org
  9. « Humanity and AI Will Be Inseparable », Theverge.com,
  10. « Einstein Chair Professor » [archive du ], Cs.ustc.cn (consulté le 20 juillet 2018)
  11. (en) « Manuela Veloso », Awards.acm.org (consulté le 1er juillet 2018)