Manuel II (roi de Portugal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Manuel II de Portugal)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manuel II
Illustration.
L'ex-roi Manuel II, ici en exil (1921).
Titre
Prétendant au trône de Portugal

(21 ans, 8 mois et 27 jours)
Prédécesseur Lui-même (roi de Portugal)
Successeur Duarte Nuno de Bragança, duc de Bragance
Roi de Portugal et des Algarves

(2 ans, 8 mois et 4 jours)
Premier ministre Franco
Ferreira do Amaral
Campos Henriques
Sousa Teles
Pereira de Lima
Veiga Beirão
Teixeira de Sousa
Prédécesseur Charles Ier
Successeur Manuel de Arriaga
(République, gouvernement provisoire)
Lui-même
(prétendant au trône)
Biographie
Dynastie Maison de Bragance-Saxe-Cobourg et Gotha
Nom de naissance Manuel Maria Filipe Carlos Amélio Luís Miguel Rafael Gabriel Gonzaga Xavier Francisco de Assis Eugénio de Bragança Orleães Sabóia e Saxe-Coburgo-Gotha
Date de naissance
Lieu de naissance Lisbonne (Portugal)
Date de décès (à 42 ans)
Lieu de décès Twickenham (Royaume-Uni)
Sépulture Panthéon royal des Bragance du monastère de Saint-Vincent-hors-les-Murs de Fora
Père Charles Ier, roi de Portugal
Mère Amélie d'Orléans
Conjoint Augusta Victoria de Hohenzollern
Enfants Sans postérité
Héritier Alphonse, duc de Porto[1] (1908-1910)
Religion Catholicisme romain
Résidence Palais royal d’Ajuda (Lisbonne)

Manuel II (roi de Portugal)
Monarques de Portugal

Manuel II, surnommé « le Patriote » (en portugais : o Patriota) ou « le Malheureux » (en portugais : o Desventurado), né le à Lisbonne (Portugal) et mort le à Twickenham (Royaume-Uni), est le dernier roi du Portugal. Il régna de 1908 à 1910.

Second fils de Charles Ier et de la princesse Amélie d’Orléans, Manuel monte sur le trône à la suite de l’assassinat à Lisbonne de son père et de son frère Louis-Philippe, prince royal. La proclamation de la République portugaise, en , est à l’origine de sa déposition.

Biographie[modifier | modifier le code]

Portrait de Manuel II, roi de Portugal.

Fils cadet de Charles Ier de Portugal et d'Amélie d'Orléans, il succède à son père ainsi qu’à son frère aîné, assassinés le 1er février 1908 par les républicains dans un attentat ayant visé la famille royale. Lui-même y avait été blessé. Il accède au trône à l'âge de 19 ans, mais, n'étant pas destiné à régner, il n'avait pas été formé pour cette fonction. Le , une révolution éclate l'obligeant à fuir vers Gibraltar, possession britannique.

Il vécut en exil au Royaume-Uni, se consacrant à de savantes recherches sur la bibliographie portugaise.

En 1913, il épouse Augusta Victoria de Hohenzollern (1890-1966), fille du prince Guillaume et de la princesse née Marie-Thérèse de Bourbon-Siciles. Celle-ci est la fille de Mathilde en Bavière et donc la nièce de l'impératrice Élisabeth de Wittelsbach. Guillaume de Hohenzollern est lui-même fils de Léopold de Hohenzollern-Sigmaringen et de Antónia de Portugal. Manuel et Augusta Victoria n'ont pas eu d'enfant.

Avant de mourir, il se réconcilia avec son cousin Duarte, duc de Bragance, descendant du roi Michel Ier, qu'il ne désigna jamais formellement comme son successeur[2], mais qui fut cependant officiellement reconnu par le mouvement monarchiste Intégralisme lusitanien[2].

Manuel II décède en exil le 2 juillet 1932 à Twickenham, en Angleterre, et est inhumé le 2 août 1932 au Panthéon royal des Bragance à Lisbonne.

Titre complet[modifier | modifier le code]

Roi de Portugal et des Algarves, de chaque côté de la mer en Afrique, duc de Guinée et de la conquête, de la navigation et du commerce d'Éthiopie, d'Arabie, de Perse et d'Inde par la grâce de Dieu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Joaquim Veríssimo Serrão, D. Manuel II (1889-1932) : O Rei e o homen à luz da história, Lisboa, Fundação Casa de Bragança, , 265 p. (OCLC 25628341), p. 87.
  2. a et b Joaquim Veríssimo Serrão, D. Manuel II (1889-1932) : O Rei e o homen à luz da história, Lisboa, Fundação Casa de Bragança, , 265 p. (OCLC 25628341).