Manuel Agujetas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manuel Agujetas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Manuel de los Santos PastorVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonymes
Agujetas
Agujetas de JerezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Enfant
Dolores La Agujetas (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Parentèle
Diego Rubichi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique

Manuel de los Santos Pastor dit Agujetas ou Agujetas de Jerez, né le à Rota près de Cadix (d'autres sources[1] indiquent comme lieu de naissance : Las Tablas, Polila y Añina, près de Jerez de la Frontera, mais il n'avait pas de certificat de naissance) et mort le à Jerez de la Frontera[1], est un chanteur de flamenco (cantaor en espagnol) gitan espagnol.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agujetas commence à travailler dans la forge de son père avant de partir pour Madrid. il participe à l'enregistrement de la Magna Antología del Cante, une anthologie du flamenco compilée par le musicologue José Blas Vega[2]. Son père Agujeta el Viejo, lui a transmis la tradition du cante de Jerez hérité de Manuel Torre. Ses enfants Dolores Agujetas et Antonio Agujetas sont aussi chanteurs de flamenco, ainsi que ses frères Dorgo, Paco, Diego et Luis.

Héritier d'une tradition orale, il déclare, dans le documentaire de Dominique Abel qui lui est consacré, Agujetas, cantaor, qu'il ne sait ni lire ni écrire et qu'un cantaor qui saurait lire ne vaudrait rien. Il ajoute qu'il connaît toutes ses letras par cœur. Il apparaît aussi dans le film de Carlos Saura, Flamenco.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Viejo cante jondo, 1972
  • Premio Manuel Torre de Cante Flamenco, 1974
  • El color de la hierba, 1978
  • Grandes Cantaores de flamenco: Agujetas, 1986
  • Agujetas en París, 1996.
  • El Querer no se puede ocultar, 1998
  • Agujeta en la soleá, 1998.
  • El querer no se puede ocultar, 1998.
  • Agujetas cantaor, 1999
  • 24 quilates, 2002.
  • El rey del cante gitano, 2003.
  • Magna Antología del Cante Flamenco, Volumen 3, 2008.
  • Agujetas: Historia, Pureza y Vanguardia del Flamenco, 2012, anthologie de cinq disques.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Annie Yanbékian, « La mort du chanteur de flamenco Agujetas », sur culturebox.francetvinfo.fr, (consulté le 27 décembre 2015)
  2. « José Blas Vega - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 19 novembre 2017)
  3. Fiche imdb du film

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (es) Alfredo Grimaldos, Historia social del flamenco, 2010.
  • (es) Ángel Álvarez Caballero, La Discografía ideal del cante flamenco, Barcelone, Planeta, (ISBN 84-08-01602-4)

Liens externes[modifier | modifier le code]