Manteau (héraldique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manteau.
Manteau[1]de la Maison d'Arenberg aux armes de l’écu, doublé d’hermine, bordé, cordonné et houppé d’or, surmonté du bonnet de duc souverain, fourré de gueules, retroussé d’hermine à cinq arceaux, couverts de perles, et sommé d’un monde d’azur, cerclé et croisé d’or.
Ne doit pas être confondu avec Pavillon (héraldique).

Le manteau héraldique est un ornement extérieur, formé d'une draperie de couleur généralement doublée d'hermine (de vair pour les ducs d'empire), retombant autour de l'écu. Le manteau peut être dessiné aux armes du titulaire sur ses parties latérales, ou reproduire les couleurs de l'écu. Le manteau est un attribut de souverain (il est alors surmonté d'un pavillon), de prince ou de duc. Il peut également désigner une charge de rang élevé. Le manteau d'azur des pairs de France est surmonté d'une toque à gland d'or prise dans une couronne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le manteau est directement inspiré du tabard porté par les hérauts et reproduit généralement le contenu de l’écu sur ses parties latérales.
  2. Le pavillon surmonte le manteau; mais réunis, on les comprend tous deux sous la dénomination de pavillon.