Manoir du Mesnil-Vitey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manoir du Mesnil-Vitey
image illustrative de l’article Manoir du Mesnil-Vitey
Période ou style Médiéval
Type Maison forte
Début construction Fin XVe siècle
Propriétaire initial Lucas Acher
Destination initiale Résidence
Destination actuelle Chambres d'hôtes
Protection  Inscrit MH (1949)[1]
Coordonnées 49° 13′ 10″ nord, 1° 04′ 54″ ouest[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Normandie
Région Normandie
Département Manche
Commune Airel

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Manoir du Mesnil-Vitey

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Manoir du Mesnil-Vitey

Le manoir du Mesnil-Vitey est une ancienne maison forte, de la fin du XVe siècle[3], qui se dressent sur la commune d'Airel dans le département de la Manche en région Normandie.

Le manoir fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

Situation[modifier | modifier le code]

Le manoir du Mesnil-Vitey situé dans le département français de la Manche sur la commune d'Airel.

Histoire[modifier | modifier le code]

La maison-forte fut bâtie par Lucas Acher à la fin du XVe siècle[3].

Au XXe siècle, elle est la propriété de l'homme politique Jean Michel Guérin du Boscq de Beaumont.

Description[modifier | modifier le code]

Une enceinte quadrangulaire entourée de douves détruite à la Révolution, dont il subsiste des vestiges de mur crénelé, abrite un logis en équerre. Une tourelle polygonale d'escalier en occupe l'angle intérieur.

Au-dessus de la porte d'entrée, on trouve les armoiries de Lucas Acher : « d'azur à la fasce d'argent, accompagnée de trois écus d'or, deux en tête, un en pointe ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Manoir du Mesnil-Vitey », notice no PA00110318, base Mérimée, ministère français de la Culture (la désignation choisie pour la base Mérimée, « de Mesnil-Vitey », n'est pas la plus commune).
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  3. a et b Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France 1987, p. 12.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • ...