Manoir de Senneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manoir de Senneville
Image illustrative de l’article Manoir de Senneville
Le manoir de Senneville
Type manoir
Début construction XVIe siècle
Propriétaire initial Martin Alorge
Destination initiale Habitation
Destination actuelle Domaine privé
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1975)
Logo monument historique Classé MH (1975)
Coordonnées 49° 17′ 38″ nord, 1° 16′ 49″ est
Pays Drapeau de la France France
Ancienne province Normandie
Région Normandie
Département Eure
Commune Amfreville-sous-les-Monts
Géolocalisation sur la carte : Eure
(Voir situation sur carte : Eure)
Manoir de Senneville
Géolocalisation sur la carte : Normandie
(Voir situation sur carte : Normandie)
Manoir de Senneville
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Manoir de Senneville

Le manoir de Senneville est un manoir situé sur le territoire de la commune d'Amfreville-sous-les-Monts, dans le département de l'Eure en Normandie.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le manoir et son parc sont situés isolés au nord-ouest du triangle formé par les routes départementales RD 11, 19 et 20, accessibles par la route de Senneville.

Historique[modifier | modifier le code]

Ce manoir a été reconstruit pour Martin Alorge à la fin du XVIe siècle. Sa façade a été remaniée au XVIIe siècle[1].

Le décor intérieur ainsi que les deux cheminées ont été construits pour Charles Alorge dans la deuxième moitié du XVIIe siècle[2].

Tranquille II Allorge (1652-1711) fut seigneur de Gamaches et du manoir de Senneville : sa fille Marie, Madeleine, Céleste Allorge de Gamaches devient le la femme de Raoul IV de La Barre de Nanteuil.

Protection[modifier | modifier le code]

Le manoir de Senneville fait l'objet de plusieurs protections au titre des monuments historiques par arrêté du  : un classement concernant les façades et toitures, la cheminée de la salle à manger, le salon avec son décor; une inscription concernant les façades et toitures de la charreterie et du colombier, le portail dans l'axe de la façade ouest ainsi que les deux portails latéraux de la cour côté est[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Pérouse de Montclos, Le patrimoine en Normandie, Éditions Place des victoires, , 495 p. (ISBN 978-2-8099-1056-8), p. 28.
  2. a et b « Manoir », notice no IA00017306, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  3. « Manoir de Senneville », notice no PA00099303, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]