Manoir de Lortier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manoir de Lortier
Defaut.svg
Présentation
Type
Manoir (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Construction
XVIIe, XVIIIe siècles
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de Normandie
voir sur la carte de Normandie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le manoir de Lortier est un édifice des XVIIe et XVIIIe siècles situé à Auquainville, dans le département du Calvados en région Normandie.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le manoir de Lortier se situe sur le territoire de la commune d'Auquainville, à l'est du département du Calvados, dans la région naturelle du pays d'Auge. Il se trouve à quelques centaines de mètres à l'ouest de l'église Notre-Dame, sur l'un des versants de la vallée de la Touques.

Historique[modifier | modifier le code]

Pierre Le Bas du Coudray est le bâtisseur du manoir[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le logis, construit sur deux niveaux, présente des façades entièrement réalisées en pans de bois. Son ossature est faite de longs poteaux de bois qui encadrent des colombes uniquement verticales. Les entre colombages sont comblés par du mortier de chaux. Les façades sont percées de nombreuses baies dont la partie supérieure est cintrée, conférant ainsi à l'ensemble une certaine élégance[1].

La partie centrale du logis, la plus ancienne, remonte au XVIIe siècle. Elle a fait l'objet de divers remaniements au XVIIIe siècle, notamment, un agrandissement d'un tiers de sa largeur sur la partie exposée au nord-ouest afin de rendre l'habitation plus spacieuse et plus confortable. Cet agrandissement a entraîné une dissymétrie des pentes avant et arrière de la toiture[1].

Le parc qui entoure le logis est agrémenté de plusieurs dépendances dont un ancien pressoir[1].

Protection[modifier | modifier le code]

Les façades et les toitures ainsi que les trois cheminées du premier étage sont inscrites au titre des monuments historiques depuis le 29 novembre 1977[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Philippe Déterville, Manoirs du pays d'Auge : bijoux et écrins, Armand et Hélène Sarfati éditeurs, , 316 p. (ISBN 978-2-9547342-0-0).
  2. « Manoir de Lortier », notice no PA00111022, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]