Manoir de Leygonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manoir de Leygonie
Image illustrative de l’article Manoir de Leygonie
Le manoir de Leygonie vu depuis le sud.
Période ou style manoir et chartreuse
Début construction XIVe ou XVe siècle
Fin construction XVIIIe siècle
Propriétaire actuel Blason famille fr Prévôt-Leygonie.svg Famille Prévôt-Leygonie
Destination actuelle Propriété privée
Coordonnées 44° 58′ 20″ nord, 0° 32′ 48″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Dordogne
Commune Montagnac-la-Crempse
Géolocalisation sur la carte : Dordogne
(Voir situation sur carte : Dordogne)
Manoir de Leygonie
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Manoir de Leygonie

Le manoir de Leygonie est un manoir français implanté sur la commune de Montagnac-la-Crempse, dans le département de la Dordogne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Localisation[modifier | modifier le code]

Dans le Landais, dans le quart sud-ouest du département de la Dordogne, le manoir de Leygonie est situé sur la commune de Montagnac-la-Crempse[1], près d'un kilomètre au sud du bourg.

Historique et architecture[modifier | modifier le code]

Le manoir de Leygonie juxtapose des éléments médiévaux (des tours crénelées[1]) et une chartreuse, avec toit à la Mansard, dont le style se rattache au XVIIe siècle mais qui remonte probablement à l'an 1703, date figurant sur son portail d'entrée[2].

Il comporte trois bâtisses. La plus ancienne, remaniée aux XIXe et XXe siècles, conserve des bases du XVe siècle[réf. nécessaire]. La deuxième est agrémentée d'une tour carrée des XIVe et XVe siècles[réf. nécessaire]. La troisième est constituée de la chartreuse.

En 1780 y naît François Prévot-Leygonie[2], magistrat qui devient député de la Dordogne en 1815, puis de 1830 à 1837[3].

Galerie[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Guy Penaud, Dictionnaire des châteaux du Périgord, éditions Sud Ouest, 1996, p. 159, (ISBN 2-87901-221-X)
  2. a et b Jean-Marie Bélingard, Dominique Audrerie et Emmanuel du Chazaud (préf. André Chastel), Le Périgord des chartreuses, Périgueux, Pilote 24 édition, , 341 p. (ISBN 2-912347-11-4), p. 166-167
  3. Fiche de François Prévost-Leygonie sur le site de l'Assemblée nationale, consulté le 14 janvier 2015.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :