Manoir de La Perrière de Fixin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manoir de La Perrière
Image illustrative de l’article Manoir de La Perrière de Fixin
Type Manoir
Début construction XIIe siècle
Propriétaire initial Ducs de Bourgogne et abbaye de Cîteaux
Destination initiale Domaine viticole
Propriétaire actuel Famille Joliet depuis 1853
Destination actuelle Domaine viticole
Protection Logo monument historique Inscrit MH (1996)[1]
Coordonnées 47° 14′ 40″ nord, 4° 58′ 02″ est
Pays Drapeau de la France France
Région historique Duché de Bourgogne
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Côte-d'Or
Commune Fixin
Géolocalisation sur la carte : Bourgogne
(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Manoir de La Perrière
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Manoir de La Perrière

Le Manoir de La Perrière est un manoir du XIIe siècle associé au « Clos de la Perrière » contigu sur la route des Grands Crus du vignoble de Bourgogne à Fixin en Côte-d'Or en Bourgogne. Il est inscrit aux monuments historiques depuis le et son pressoir à leviers des XIVe et XVIIe siècle est classé aux monuments historiques depuis le . Le tout est la propriété privée du viticulteur Bénigne Joliet et de sa famille depuis 1850.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XIIe siècle le « Clos de la Perrière » (5 hectares de vignes) et le « Manoir de la Perrière » contigu sont établis et exploités par les ducs de Bourgogne sur les hauteurs de Fixin (un des plus anciens domaine viticole de Bourgogne).

Entre 1142 et 1622 les moines de l'abbaye de Cîteaux acquièrent et exploitent le manoir et le domaine viticole et le mettent en valeur. Le manoir leur sert également de « maison de repos ».

Aux XIVe un pressoir à leviers et à taissons est installé dans le cellier du domaine (un des plus anciens de Bourgogne).

En 1853 la famille Joliet acquiert et exploite le domaine de père en fils jusqu’à ce jour en produisant exclusivement le « Fixin 1er-cru Clos de la Perrière » (4,5 hectares de pinot noir rouge et 0,5 hectare de chardonnay blanc).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]