Mannish Boy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mannish Boy
Description de cette image, également commentée ci-après
Muddy Waters, en 1976
Chanson de Muddy Waters
Face B Young Fashioned Ways
Sortie Juin 1955[1]
Enregistré
Chicago (Illinois) Drapeau des États-Unis États-Unis[1]
Durée 2:55
Genre Standard du blues, Chicago blues
Format 45 & 78 tours
Auteur-compositeur McKinley Morganfield, Mel London (en), Ellas McDaniel
Producteur Leonard Chess, Phil Chess
Label Chess Records
Classement 5e du Billboard R&B chart, Blues Hall of Fame, Rock and Roll Hall of Fame

Singles de Muddy Waters

Clip vidéo

[vidéo] Muddy Waters - Mannish Boy (Live) sur YouTube
[vidéo] Muddy Waters & The Rolling Stones - Mannish Boy (Chicago Live) sur YouTube

Mannish Boy est un standard du blues de Muddy Waters, enregistré la première fois en single chez Chess Records en 1955[2]. Il s'agit à la fois d'une adaptation et d'une chanson-réponse à I'm a Man de Bo Diddley, qui est elle-même inspirée de Hoochie Coochie Man de Waters et Willie Dixon[3]. Mannish Boy est une composition Chicago blues, sur un rythme en stop-time (en) à un accord, attribuée à Waters, Mel London (en) et Bo Diddley[4]. Elle est en particulier intronisée dans la catégorie Classic of Blues Recordings du Blues Hall of Fame depuis 1986 [5].

Versions de Muddy Waters[modifier | modifier le code]

La version originale de Mannish Boy a été enregistrée à Chicago le , sous le titre Manish Boy, avec Jimmy Rogers à la guitare, Junior Wells à l'harmonica, Fred Below à la batterie, et une chanteuse non identifiée accompagnent Muddy Waters qui est au chant et à la guitare. Cette version est le seul enregistrement de Muddy Waters entre et juin 1957 dans lequel Little Walter n'est pas à l'harmonica, et un des rares avec Junior Wells[1].

Muddy Waters a enregistré plusieurs versions de la chanson durant sa carrière. En 1968, il l'enregistre dans l'album Electric Mud, qui est une tentative de Marshall Chess pour pénétrer le marché du rock. Après son départ de Chess, il l'enregistre sur Hard Again, album produit par Johnny Winter en 1971. Elle est aussi incluse dans l'album live Muddy "Mississippi" Waters – Live (en) de 1979. Waters la joue également lors du concert d'adieu de The Band, The Last Waltz, qui a été filmé.

Classements et postérité[modifier | modifier le code]

La chanson a atteint la 5e place durant 6 semaines dans le Billboard R&B chart[6] et a permis la seule apparition de Muddy Waters dans le UK Singles Chart, avec une 51e place[7].

En 1986, la version originale de Muddy Waters a été introduite au Blues Hall of Fame dans la catégorie Classic of Blues Recordings[5]. Elle est également dans la liste des One Hit Wonders That Shaped Rock and Roll établie par le Rock and Roll Hall of Fame[8]. Mannish Boy est classée 230e dans la liste des Les 500 plus grandes chansons de tous les temps selon Rolling Stone, du magazine Rolling Stone[9].

Reprises[modifier | modifier le code]

Ce standard du blues est réenregistré de nombreuse fois par Muddy Waters, et repris par de nombreux interprètes, dont Roger Daltrey, Jimi Hendrix (album Blues), Paul Butterfield (album The Legendary Paul Butterfield Rides Again) et The Rolling Stones (en concert et sur leurs albums Love You Live et Rarities 1971–2003 (en)).

Cinéma[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) George R. White, Robert L. Campbell, Tom Kelly, « The Chess Label Part II (1953–1955) », Robert Campbell, Clemson, South Carolina, Clemson University (consulté le )
  2. « Muddy Waters And His Guitar – Manish Boy / Young Fashion Ways », sur www.discogs.com (consulté en ).
  3. La chanson est d'abord sortie avec un titre orthographié Manish Boy. (en) Gérard Herzhaft, Encyclopedia of the Blues, University of Arkansas Press, , 513 p. (ISBN 1-55728-252-8, lire en ligne), p. 454
  4. [vidéo] Muddy Waters - Mannish Boy (Live) sur YouTube
  5. a et b (en) « Blues Hall of Fame - Inductees », Blues Foundation, (consulté le )
  6. (en) Joel Whitburn, Top R&B Singles 1942-1988, Record Research, (ISBN 0-89820-068-7), p. 435
  7. (en) « Muddy Waters », The Official Charts Company (consulté le )
  8. (en) « One Hit Wonders That Shaped Rock and Roll », Rock and Roll Hall of Fame
  9. (en) Rolling Stone, « The 500 Greatest Songs of All Time », États-Unis

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]