Manifestations de 2017 en Roumanie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manifestations de 2017 en Roumanie
Description de cette image, également commentée ci-après

Manifestation sur la place de la Victoire (Bucarest) le 22 janvier 2017.

Informations
Date Depuis le 18 janvier 2017
Caractéristiques
Participants Manifestants en Roumanie et dans divers pays où se trouve une importante diaspora roumaine (Allemagne, Belgique, Canada, Espagne, États-Unis, France, Italie, Grande-Bretagne)
Revendications
  • Abrogation
d'un décret de réduction de certaines peines de prisons, notamment en cas d'abus de pouvoir
* Démission du Gouvernement Grindeanu
Nombre de participants

600 000

(le 5 février 2017)
Répression
Arrestations 79
Blessés 5

Les manifestations de 2017 en Roumanie sont une série de manifestations civiles déclenchées en par l'introduction d'un décret de réduction de certaines peines de prisons, notamment en cas d'abus de pouvoir. Ce dernier a fait craindre à la population une politique complaisante avec la corruption, et notamment la volonté de ne pas poursuivre Liviu Dragnea à la tête du Parti social-démocrate qui est alors poursuivi pour emplois fictifs[1]. Suite à la signature de ce décret le [1], plusieurs centaines de milliers de personnes protestent durant la première semaine de . Suite à cela, le gouvernement annule le décret le [1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Réactions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Adrien Lelièvre, « Pourquoi la Roumanie est secouée par des manifestations géantes ? », lesechos.fr,‎ (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :