Manhatta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Manhatta

Film complet

Réalisation Charles Sheeler
Paul Strand
Pays d’origine États-Unis
Genre Cinéma muet
Durée 10 minutes
Sortie 1921

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Manhatta (1921) est un court-métrage documentaire réalisé par le peintre Charles Sheeler et le photographe Paul Strand.

Contexte de production[modifier | modifier le code]

Manhatta documente l'allure de Manhattan au début du XXe siècle. Ayant la ville pour sujet, le film se compose de 65 séquences dans une structure non narrative, débutant par un ferry approchant Manhattan et se terminant par un coucher de soleil sur un gratte-ciel. L'objectif du film est d'explorer la relation entre la photographie et le cinéma ; le mouvement de la caméra est maintenue au minimum, comme un mouvement dans chacune des séquences. Chaque cadre fournit une vue de la ville qui a été soigneusement arrangé dans des compositions abstraites[1].

Le film tente de montrer l'amour du cinéaste pour la ville de New York. Manhatta était une collaboration entre le peintre Charles Sheeler et le photographe Paul Strand. Les intertitres sont extraits des écrits de Walt Whitman[2].

État de conservation[modifier | modifier le code]

Le film a été jugé « culturellement significatif » par la Bibliothèque du Congrès, choisi pour la conservation dans le National Film Registry aux États-Unis, et a été restauré en DVD mis Unseen Cinema: Early American Avant Garde Film 1894–1941 (en) en octobre 2005. Le film a été entièrement restauré en janvier 2009 par l'archiviste Bruce Posner, en collaboration avec l'entreprise de restauration de films Lowry numérique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The Photography of Charles Sheeler », sur le site du Metropolitan Museum of Art (consulté le 2 août 2015).
  2. (en) « Manhatta », sur Turner Entertainment Networks (consulté le 2 août 2015).
  3. (en) Dave Kehr, « Avant-Garde, 1920 Vintage, Is Back in Focus », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]