Maneaba ni Maungatabu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les Kiribati
Cet article est une ébauche concernant les Kiribati.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Maneaba ni Maungatabu
Création 1979
Type Parlement monocaméral
Siège Ambo, Tarawa-Sud
Coordonnées 1° 21′ 01″ N 173° 02′ 20″ E / 1.35025, 173.0391° 21′ 01″ N 173° 02′ 20″ E / 1.35025, 173.039
Langue gilbertin, anglais
Membres 46 députés
dont 2 ex officio, non élus.
Président
(non député)
Hon. Teatao Teannaki
Site web www.parliament.gov.ki

Géolocalisation sur la carte : Kiribati

(Voir situation sur carte : Kiribati)
Maneaba ni Maungatabu

La Maneaba ni Maungatabu (nom constitutionnel en gilbertin, litt. « maneaba de la montagne sacrée », en anglais, House of Assembly) est l'assemblée législative unicamérale des Kiribati. Elle a été instituée par la Constitution du — où elle succédait aux organes consultatifs instaurés au sein de la colonie britannique des îles Gilbert et Ellice. Installée d'abord à Bairiki (Tarawa-Sud), son siège a été déplacé le à Ambo (toujours à Tarawa-Sud). Ses membres sont élus tous les quatre ans lors d'un scrutin universel direct majoritaire à deux tours (âge de la majorité : 18 ans).

Le président actuel (Speaker), désigné en dehors des membres du Parlement, en est Taomati Iuta (2011-2015, mais, conformément aux dispositions de la Constitution, ce dernier n'est pas député et n'a pas le droit de vote). En 2016, lors de la première réunion de la Maneaba, Teatao Teannaki, ancien président de la République, est élu Speaker avec 26 voix contre 19 à Iuta.

En 2003, le Parlement comprenait 42 députés (46 en 2007) — dont un ex officio, membre de droit, le Procureur général, ministre de la Justice, dans le cas où ce dernier n'est pas élu dans une circonscription, et un représentant des populations gilbertines de Banaba, déplacées sur Rabi (Fidji). Les élections se sont tenues les 9 et 16 mai.

En 2007, les élections législatives ont eu lieu le 22 août (premier tour), puis le 30 août (second tour pour les circonscriptions en ballotage) au sein de 23 circonscriptions électorales qui éliront un total de 44 députés. En sus de ces 44 députés, il y a toujours le procureur général et le représentant de Rabi, ce qui fait un total de 46 parlementaires.

En 2011, les élections législatives se sont tenues les 21 et 28 octobre 2011[1], pour l'élection de quarante-quatre des quarante-six députés de la Xe législature de la Maneaba ni Maungatabu, l'assemblée législative monocamérale.

Les dernières élections législatives se sont tenues à cheval entre 2015 et 2016. Elles ont marqué à la fois la confirmation du parti majoritaire du président sortant, le Boutokaan te koaua, mais aussi l'apparition d'une opposition unie, sous le nom de Tobwaan Kiribati Party, opposition qui a réussi à faire élire son candidat comme président.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Avec un troisième tour (sic) pour départager deux candidats ayant obtenu le même nombre de voix sur l'île Christmas.

Liens externes[modifier | modifier le code]