Mandy François-Elie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mandy François-Elie
Image illustrative de l’article Mandy François-Elie
Informations
Disciplines 100 mètres
200 mètres
400 mètres
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Le Lamentin (Martinique)
Surnom Dydy
Club Foyal club Handisport
Entraîneur Luc Piquionne (…-2008)
Jocelyn Nienat (2011-…)
Records
13 s 68 (100 m)
28 s 35 (200 m)
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur
Palmarès
Jeux paralympiques 1 1 1
Championnats du monde d'athlétisme handisport 2 3 1
Championnats d'Europe d'athlétisme handisport 5 3 1
Championnat de France 4 2

Mandy François-Elie, née le au Lamentin (Martinique), est une athlète handisport française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Victime d'un accident vasculaire cérébral en 2008, à l'âge de 18 ans, elle passe trois semaines dans le coma[1]. Elle se réveille hémiplégique et partiellement paralysée, du côté droit du corps[1]. À cette époque, elle était détentrice du record de Martinique sur 400 m en 55.23 s[2].

Elle remporte lors des Jeux paralympiques d'été de 2012 à Londres la médaille d'or sur 100 mètres dans la catégorie T37[2]. Aux Championnats du monde d'athlétisme handisport 2013, elle est sacrée championne sur 100 mètres[3] et sur 200 mètres[4].

Elle remporte lors des Jeux paralympiques d'été de 2016 à Rio la médaille d'argent sur 100 mètres dans la catégorie T37[5]. L'année suivante, elle est vice-championne du monde du 200 m catégorie T37 lors des Championnats du monde d'athlétisme handisport 2017[6].

Elle est sacrée meilleure sportive de l'année 2017 lors de la Nuit des Champions par le CROSMA (Comité régional olympique et sportif de Martinique)[7].

Le 8 février 2022, le collège Place-d'Armes 2 du Lamentin en Martinique porte désormais le nom de Mandy François-Élie.[8]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux paralympiques[modifier | modifier le code]

Championnat du monde[modifier | modifier le code]

  • 2019 à Dubaï, Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis
    • Médaille d'argent, monde : Médaille d'argent aux championnats du monde, 200 m, catégorie T37
    • Médaille de bronze, monde : Médaille d'argent aux championnats du monde, 100 m, catégorie T37
  • 2017 à Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
    • Médaille d'argent, monde : Médaille d'argent aux championnats du monde, 200 m, catégorie T37
  • 2015 à Doha, Drapeau du Qatar Qatar
    • Médaille d'argent, monde : Médaille d'argent aux championnats du monde, 400 m, catégorie T37
  • 2013 à Lyon, Drapeau de la France France
    • Médaille d'or, monde : Médaille d'or aux championnats du monde, 100 m, catégorie T37
    • Médaille d'or, monde : Médaille d'or aux championnats du monde, 200 m, catégorie T37

Championnats d'Europe d'athlétisme handisport[modifier | modifier le code]

  • 2021 à Bydgoszcz, Drapeau de la Pologne Pologne
    • Médaille d'or, Europe : Médaille d'or aux championnats d'europe , 100 m, catégorie T37
    • Médaille d'or, Europe : Médaille d'or aux championnats d'europe, 200 m, catégorie T37
    • Médaille de bronze, Europe : Médaille de bronze aux championnats d'europe, Relais 4x100 m, catégorie T37
  • 2018 à Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
    • Médaille d'or, Europe : Médaille d'or aux championnats d'europe , 100 m, catégorie T37
    • Médaille d'or, Europe : Médaille d'or aux championnats d'europe, 200 m, catégorie T37
    • Médaille d'argent, Europe : Médaille d'argent aux championnats d'europe, Relais 4x100 m, catégorie T37
  • 2014 à Swansea, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
    • Médaille d'or, Europe : Médaille d'or aux championnats d'europe , 100 m, catégorie T37
    • Médaille d'argent, Europe : Médaille d'argent aux championnats d'europe, 400 m, catégorie T37
  • 2012 à Stadskanaal, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
    • Médaille d'argent, Europe : Médaille d'argent aux championnats d'europe, 100 m, catégorie T37

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « AVC, coma, paralysie... Mon destin a basculé à l'âge de 18 ans. Courir est une libération », leplus.nouvelobs.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b « François-Elie, un miracle en or », sur www.lequipe.fr, (consulté le )
  3. « Mondiaux handisport: doublé 100/200 m pour Mandy François-Elie », sur www.liberation.fr, (consulté le )
  4. Margaux Baralon, « Mandy François-Elie, la revanche en or », sur www.la-croix.com, (consulté le )
  5. (en) « Women's 100 m T37 », sur Paralympics.org (consulté le )
  6. « VIDÉO. Médaille d'argent pour l'équipe de France avec Mandy François-Elie sur le 200 mètres catégorie T37 » (consulté le )
  7. « Mandy François-Elie et Sarah-Lysa Hubert meilleures sportives 2017 - martinique 1ère », martinique 1ère,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/le-college-de-place-d-armes-2-porte-desormais-le-nom-de-mandy-francois-elie-1224969.html
  9. Décret du 31 décembre 2012 portant nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]