Mandan (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mandan
nų́ʔetaːre
Pays États-Unis
Région Dakota du Nord
Nombre de locuteurs 10
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 mhq
IETF mhq

Le mandan (autonyme: nų́ʔetaːre) est une langue amérindienne de la famille des langues siouanes.

Le mandan est parlé dans la réserve de Fort Berthold, aux États-Unis, dans le Dakota du Nord, dans laquelle les Mandans vivent avec les nations Hidatsa et Arikara. En 1997, Mauricio Mixco estimait le nombre de locuteurs de langue maternelle à moins de 10 personnes plus quelques semi-locuteurs. La langue est quasiment éteinte.

Variétés[modifier | modifier le code]

Nous savons peu de choses des dialectes parlés avant l'époque du contact avec les Américains. La destruction de la tribu en 1837, les mariages inter-ethniques avec leurs alliés hidatsas et arikaras et la construction d'un barrage à Fort Berthold en 1951, ont abouti au déclin de la langue et à la disparition des variétés dialectales.

Les seuls témoignages que nous avons sont ceux de voyageurs au XIXe siècle. En 1834, le prince Maximilien de Wied-Neuwied relève un vocabulaire du dialecte ruptare à Fort Clark, dans le Dakota du Nord[1].

Phonologie[modifier | modifier le code]

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiale Dentale Palatale Vélaire Glottale
Occlusive p [p] t [t] k [k] ʾ [ʔ]
Fricative s [s] š [ ʃ ] x [ x] h [h]
Affriquée č [ t͡ʃ ]
Liquide r [r]
Nasale w [w]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard T. Carter

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Richard T. Carter, 1990, Maximilian Ruptare Vocabulary: Philological Evidence and Mandan Phonology, dans 1990 Mid-America Linguistics Conference Papers, Lawrence, Department of linguistics, University of Kansas.
  • (en) Mauricio J. Mixco, 1997,Mandan Switch Reference: A Preliminary View, Anthropological Linguistics, 39:2.

Liens externes[modifier | modifier le code]