Mandéen moderne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mandéen moderne
Codes de langue
ISO 639-3 mid

Le mandéen moderne, néo-mandéen ou ratna (en arabe : رطنة raṭna), est une variété moderne du mandéen, faisant partie de la branche araméenne orientale, du groupe sémitique des langues afro-asiatiques. Elle est aussi appelée mandayi, sabiun, subba ou sabe’in[1].

Les locuteurs se trouvent dans les communautés mandéennes du Khouzistan iranien à Korramshahr et Ahwaz, et aux États-Unis (le mandéisme est une religion minoritaire d’origine gnostique)[2]. Il est également parlé en Irak mais la variété irakienne est aujourd'hui éteinte[1].

Bien que gravement menacée, elle survit aujourd'hui en tant que première langue d'un petit nombre de Mandéens (300 locuteurs selon l'UNESCO, 100 à 200 locuteurs selon Häberl) qui se trouveraient tous en Iran parmi la diaspora mandéenne. Tous les locuteurs du mandéen moderne sont multilingues et parlent les les langues de leurs voisins, soit l'arabe et le persan, et l'influence de ces langues sur la grammaire du mandéen moderne est considérable, notamment dans le lexique et la morphologie du nom. Néanmoins, le mandéen moderne est plus conservateur même à cet égard que la plupart des autres langues néo-araméennes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le mandéen moderne « Sorosoro » (consulté le 16 décembre 2019)
  2. Alichoran, J., & Sibille, J. (2013). L'araméen. https://hal-univ-tlse2.archives-ouvertes.fr/hal-00952422/document