Mancallinae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mancallinae
Description de cette image, également commentée ci-après

Comparaison du crâne fossile de Miomancalla howardi (A et B)
avec celui, actuel, de Pinguinus impennis (C).

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Charadriiformes
Famille Alcidae

Sous-famille

 Mancallinae
Lucas, 1901

Genres de rang inférieur

Les Mancallinae forment une sous-famille éteinte de pingouins ne sachant pas voler, qui vivaient sur la côte Pacifique de ce qui est aujourd'hui la Californie et le Mexique, du Miocène supérieur (Messinien) jusqu'au Pléistocène moyen[1], soit il y a environ entre 7,2 et 0,47 Ma (millions d'années)[1].

On regroupe parfois les espèces qui la composaient sous le nom de pingouins de Lucas, du nom du scientifique qui a décrit la première espèce de ce taxon, Frederic Augustus Lucas.

Description[modifier | modifier le code]

Ils ont évolué de manière similaire au Grand Pingouin, qui a occupé une niche écologique similaire dans l'océan Atlantique, mais leurs ailes rappellent par certains de leurs aspects celles des manchots.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Smith, N.A., « Taxonomic revision and phylogenetic analysis of the flightless Mancallinae (Aves, Pan-Alcidae) », ZooKeys, vol. 91, no 91,‎ , p. 1–116 (PMID 21594108, PMCID 3084493, DOI 10.3897/zookeys.91.709)

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Référence Fossilworks Paleobiology Database : Mancallinae Miller, 1946 (en)