Mana'ich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Manakish)
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la gastronomie
Cet article est une ébauche concernant la gastronomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mana'ich
Image illustrative de l'article Mana'ich

Place dans le service Petit déjeuner
Température de service Chaud
Cuisson du man'ouché.
Femme préparant du pain marqouq sur un saj.

Le mana'ich, ou man'ouché, est un plat de la cuisine levantine (libanaise, syrienne...) composé d'un pain semblable au pain libanais auquel on ajoute traditionnellement du zaatar, le tout cuit au four ou au saj.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le nom « mana'ich » est à l'origine le mot arabe مناقيش (romanisé en manaqish) qui est au pluriel, et désigne donc un ensemble de plusieurs galettes. La galette au singulier est appelée « man'ouché »[1], du mot arabe منقوشة (manqusha) signifiant « gravé, scuplté ».

Les graphies en français sont très variables : mana'ich, mana'ish, manaïsh, man'ouché, mankoucheh, etc.

Origine[modifier | modifier le code]

Ce plat originaire de Palestine s'est répandu au Moyen-Orient[2].

Il est traditionnellement préparé le matin pour le petit déjeuner, en même temps que le pain de la journée[2].

Consommation[modifier | modifier le code]

On le mange le plus souvent au petit déjeuner[2].

Similaire à la pizza, on peut le plier en deux, le rouler comme un sandwich ou le couper en parts.

Garnitures classiques[modifier | modifier le code]

  • Zaatar (arabe : زعتر, za'tar). La man'ouché za'tar est la forme la plus populaire, la galette est tartinée par un mélange de zaatar et d'huile d'olive avant d'être mise au four. On le mange le plus souvent au petit-déjeuner avec du thé, ou après le dîner avec de la boissons gazeuses. Souvent, l'acheteur peut apporter sa propre préparation de zaatar car chacun a sa propre recette, à l'instar du curry indien.
  • Fromage (arabe : جبنة, jebne). La man'ouché jebne est consommé comme le man'ouché au zaatar, mais elle est généralement plus cher. Le zaatar est remplacé par du fromage blanc libanais, le akkawi, et graines de sésame.
  • Viande de bœuf. Le laham ba'ajiyn (pâte à la viande) est garni d'un mélange de bœuf haché mixé avec des tomates et des huiles végétales. Il est le plus souvent servi au déjeuner, rarement au petit-déjeuner. On met sur le pain du. Il est semblable au Lahmajoun arménien.
  • Kechek. La man'ouché kechek est originaire de la région de la Bekaa. On met du kechek (yogourt fermenté avec du blé concassé que l'on mélange avec de la tomate et de l'oignon) sur le pain et on le chauffe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.amour-des-saveurs.com/article-33618641.html La man'ouché est une galette libanaise faite avec une sorte de pâte à pizza enduite de zaatar et d'huile d'olive (pluriel manakich ou mana'ich).
  2. a, b et c (en) Amy Riolo, Arabian Delights: Recipes & Princely Entertaining Ideas from the Arabian Peninsula, Capital Books, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]