Manager intermédiaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Le manager intermédiaire est un niveau hiérarchique de management général se situant entre le manager de direction générale et le manager de proximité.

La DGAFP le définit comme un manager fonctionnel qui, sous la responsabilité d’un manager stratégique, participe à la définition de la stratégie d’une structure et la décline sur un plan sectoriel ou territorial ; qui dirige les services de son périmètre de compétence et Il conçoit, met en œuvre, contrôle et évalue les plans d’action en fonction des objectifs qui lui ont été assignés. Il encadre à cette fin une équipe de managers opérationnels, dénommés managers de proximité [1]

Si dans les grandes administrations et les moyennes et grandes entreprises il se distingue du manager de proximité, dans le cas des entreprises de plus petite taille, à seulement trois ou quatre niveaux hiérarchiques, il se confond souvent avec lui.

Les rôles des managers intermédiaires[modifier | modifier le code]

Les rôles des managers de niveau intermédiaire varient suivant les types d'organisations[2] :

A/ La structure simple
B/ La structure mécaniste
F/ Les six types de structures divisionnalisées

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Romelaer, Pour une théorie managériale des organisations, dans : Michel Barabel et Olivier Meier, Manageor, Dunod, p. 123-147.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.fonction-publique.gouv.fr/files/files/carrieres_et_parcours_professionnel/formation/ecole_de_la_grh/pdf/fonctions_manageriales_cadre_intermediaire.pdf
  2. Pierre Romelaer dans : Barabel et Meier, Manageor, Les rôles des managers [de niveau intermédiaire] dans les douze types d'organisations, 2010, p. 138-144.

Sites externes[modifier | modifier le code]