Mame-Ibra Anne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anne.

Mame-Ibra Anne
Image illustrative de l’article Mame-Ibra Anne
Mame-Ibra Anne lors du DécaNation 2014.
Informations
Disciplines 400 m
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (29 ans)
Lieu Colombes
Taille 1,84 m
Club US Ivry
Entraîneur Marc Vecchio
Palmarès
Jeux Méditerranéens - - 1

Mame-Ibra Anne (né le à Colombes) est un athlète français, spécialiste du 400 mètres. Le 20 juin 2015 à Cheboksary, il réalise son record en 45 s 26.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Les parents de Mame-Ibra Anne se sont installés en France dans les années 1970 pour permettre à son père sénégalais (sa mère est cap-verdienne) d'évoluer dans le Championnat de France amateur de football.

Son grand-père Henri Gomis, figure du sport sénégalais, était membre de l'armée française avant l'indépendance.

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Il pratique dans un premier temps le football puis l'athlétisme. Il se concentre sur l'athlétisme à partir de 16 ans (en 2005) dans son premier club du PUC.

Son histoire débute véritablement en 2008, date à laquelle il accède à l'équipe de France junior. Il est alors victime d'une embolie pulmonaire qui interrompt durant un an sa carrière sportive et qui l'éloigne des pistes d'athlétisme alors qu'il est sélectionné pour les championnats du monde juniors de 2008.

Carrière en Équipe de France[modifier | modifier le code]

À son retour, après seulement 4 mois d'entraînement, il représente la France lors des championnats d'Europe par équipes 2009 à Leiria, au Portugal[1]. Alors licencié à l'US Ivry, Mame-Ibra Anne remporte la médaille de bronze du relais 4 × 400 mètres lors des Championnats d'Europe espoirs 2009 de Kaunas. L'équipe de France, composée par ailleurs de Bruno Naprix, Yoann Décimus et Yannick Fonsat, établit le temps de 3 min 04 s 06.

En 2010, il réalise ses objectifs et accède au titre de champion de France espoir[2]. Son parcours s'étoffe et les résultats s'accumulent puisqu'il est finaliste (6e) du relais 4 × 400 m des championnats d'Europe de Barcelone. En 2011, il représente une nouvelle fois la France lors des Championnats d'Europe par équipes de Stockholm où il se classe deuxième du relais 4 × 400 m. Toujours en 2011, il se classe 5e du 400 m et 4e du 4 × 400 m lors des championnats d'Europe espoirs.

2012 est une année marquante car il obtient son 1er podium aux Championnats de France Sénior, il termine en effet 3e.

En 2013 il passe sous la barre des 46 s lors des Jeux Méditerranée de Mersin où il termine 3e. Il portera d'ailleurs son record à 45 s 73 lors du Meeting Areva à Saint-Denis. Il remporte par ailleurs son premier titre national senior à l'occasion des championnats de France 2013, en 46 s 05.

Il franchit un nouveau palier en 2014. Auteur d'un nouveau record personnel en 45 s 44 le 14 juin 2014 à Genève, Mame-Ibra Anne s'impose quelques jours plus tard au cours des Championnats d'Europe par équipes de Brunswick en Allemagne, en 45 s 71[3]. Lors de cette même compétition, il termine deuxième du relais 4 × 400 m. À nouveau sacré champion de France à Reims, il est sélectionné en individuel pour les championnats d’Europe de Zurich, où il atteint les demi-finales.

En 2015, il se qualifie pour les Mondiaux de Pékin en portant son record personnel à 45 s 26[4] lors des Championnats d’Europe par équipe de Cheboksary en Russie. Il termine deuxième par équipe en compagnie des mêmes relayeurs qu’à Zurich en 2014.

Lors de championnat du Monde de Pékin, les relayeurs termineront 6e mais ils réaliseront un temps en série de 2 min 59 s 42 proche d’une place de podium.

Objectif Rio 2016[modifier | modifier le code]

En individuel Mame-Ibra Anne devra améliorer son record d’110e pour se qualifier pour les JO de Rio. Au vu de sa progression cela semble possible.

En équipe au vu de leurs derniers chronos les relayeurs ont toutes les chances d’être qualifiés pour les prochains JO de RIO.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Étudiant en école de communication sportive, il a intégré en 2012 la Sport Management School créer par Mickael Tapiro, Mame-Ibra est un athlète très famille, toujours heureux parmi les siens. En équipe de France, il est très proche de Pierre-Ambroise Bosse, avec qui il partage sa chambre lors des compétitions, et Jimmy Vicaut.

Palmarès[modifier | modifier le code]

International[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2009 Championnats d'Europe par équipes Leiria 5e 4 × 400 m
Championnats d'Europe espoirs Kaunas 3e 4 × 400 m
2010 Championnats d'Europe Barcelone 6e 4 × 400 m 3 min 03 s 85
2011 Championnats d'Europe par équipes Stockholm 2e 4 × 400 m
2013 Jeux méditerranéens Mersin 3e 400 m 45 s 81
2014 Championnats d'Europe par équipes Brunswick 1er 400 m 45 s 71
1er 4 × 400 m 3 min 03 s 05
Championnats d'Europe Zurich 3e 4 x 400 m 2 min 59 s 83
2015 Championnats d'Europe par équipes Cheboksary 2e 400 m 45 s 26
1er 4 x 400 m 3 min 00 s 47
Championnats du monde Pékin 6e 4 × 400 m 3 min 00 s 65
DécaNation Paris 2e 400 m 45 s 64
2016 Championnats d'Europe Amsterdam 7e 400 m 45 s 75
DécaNation Marseille 5e 4 x 400 m 3 min 33 s 51

National[modifier | modifier le code]

Mame-Ibra Anne (au centre) lors des championnats de France 2013.

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
400 m Plein air 45 s 26 Tcheboksary 20 juin 2015
Salle 46 s 91 Aubière 17 février 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Mame-Ibra Anne revient de loin », sur leparisien.fr, (consulté le 30 juin 2011)
  2. (fr) « Biographie de Mame-Ibra Anne sur le site de la FFA », sur bases.athle.com (consulté le 30 juin 2011)
  3. « Championnats d'Europe par équipes - Mame-Ibra Anne gagne le 400 », sur lequipe.fr,
  4. « les Résultats des Compétitions », sur bases.athle.com (consulté le 14 février 2016)