Marie Muilu Kiawanga Nzitani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marie Muilu Kiawanga Nzitani
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Cheffe religieuseVoir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants
Joseph Diangienda
Charles Kisolokele (en)
Salomon Dialungana Kiangani (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion

Maman Marie Muilu Kiawanga Nzitani fut la porteuse du mouvement religieux kimbanguiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie Muilu Kiawanga Nzitani est née le 7 mai 1880 en République Démocratique du Congo[1]. A l'arrestation de son mari Simon Kimbangu en 1921, elle prend la tête de l'église kimbanguiste afin de pérenniser l'église et de permettre à la population Congolaise de continuer de se retrouver. Maman Marie a eu trois enfants, dont Joseph Diangienda, qui a été le chef spirituel de l'Eglise kimbaguiste après elle[2].

Elle décède le 27 avril 1959 et est enterrée à Ngombe Kinsunka. En 2020, la commune d'Etterbeek, en Région de Bruxelles-Capitale, renomme de manière temporaire le Square Léopoldville au nom du Square 'Marie Muilu Kiawanga Nzitani'[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Muilu Marie (Congo) », sur reinesheroinesdafrique.doomby.com (consulté le )
  2. UJKi_BxL, « Qui est Maman Marie Muilu Kiawanga Nzitani ? », sur Le blog de UJKi_BxL (consulté le )
  3. Commune d'Etterbeek, « Des femmes illustres dans les rues d’Etterbeek », sur Etterbeek.be, (consulté en )

Liens externes[modifier | modifier le code]