Malvasia di Sardegna

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Malvasia di Sardegna B
Malvasia di Sardegna
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

La malvasia di Sardegna est un cépage italien de raisins blancs de la grande famille de Malvasia.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Elle provient du nord de l’Italie. D'origine probable grecque (voir le synonyme "uva greca"), elle est classée recommandée ou autorisée sur l'île de Sardaigne.

Elle est classée cépage d'appoint en DOC malvasia di Bosa et malvasia di Cagliari. En 1998, elle couvrait 806 ha.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau duveteux, vert pâle à liseré rosé.
  • Jeunes feuilles aranéeuses, vert bronzé.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec des sinus supérieurs étroits, un sinus pétiolaire en lyre ouvert, des dents ogivales, moyennes, en deux séries, un limbe glabre.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de troisième époque: 30 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont moyennes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est cylindro-conique, moyennement compacte. La chair est juteuse et d'une saveur simple ou légèrement aromatique. Le cépage est de moyenne vigueur mais la production est peu abondante et moyennement constante. Le cépage produit d'excellents vins de dessert très originaux.

Synonymes[modifier | modifier le code]

La malvasia di Sardegna est connue sous les noms de malmazia, malvagia, manusia, marmaxia, uva greca

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18)

Sur les autres projets Wikimedia :